PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS — Marchés financiers

La finance conjugue continuité et rupture (3/5)

Modifier les habitudes des investisseurs



296102.jpg

Kelly Hebert, country head Belux, M&G Investments. (Photo: Stéphane Durieu pour M&G Investments)

Préservation de la confiance, relation avec le client et anticipation de ses besoins, exploitation du digital, rayonnement du Luxembourg à l’étranger et durabilité. Tour d’horizon des principaux enjeux pour la place financière à l’aube de 2020 avec Kelly Hebert, country head Belux chez M&G Investments.

L’année 2020 devrait apporter des opportunités pour l’industrie des fonds d’investissement. Très populaire dans nos pays, l’assurance-vie à taux garanti n’offre quasiment plus de valeur à l’investisseur, qui devra chercher des alternatives et accepter de prendre davantage de risques. Dans cette perspective, les fonds représentent une bonne solution. Notre défi est donc de parvenir à modifier les habitudes d’investisseurs accoutumés aux produits à taux garanti qui, bien souvent, visent un horizon de court terme.

L’augmentation de l’espérance de vie, et donc du financement de la retraite, exige d’étendre son horizon d’investissement. Les gouvernements transfèrent de plus en plus la responsabilité des retraites de leurs citoyens au niveau individuel, il devient donc nécessaire de planifier ses besoins futurs en matière de revenus. En misant sur des durées d’investissement plus longues, il est permis de privilégier des produits plus diversifiés qui offriront de meilleurs rendements. Dans le choix des investisseurs, on voit monter en puissance trois grandes thématiques.

L’investissement «income»

Cette stratégie, en misant sur les sociétés qui distribuent des dividendes, est particulièrement intéressante pour assurer des besoins financiers liés à la retraite puisqu’elle permet d’obtenir des revenus réguliers sans toucher au capital.

L’investissement durable

Les investisseurs souhaitent désormais savoir ce qui est fait de leur argent, et cette tendance s’accentue au fur et à mesure que les millennials entrent sur le marché du travail. Plus encore qu’aux produits ESG, je crois en la percée de l’investissement d’impact qui va encore plus loin en investissant uniquement dans des entreprises dont les produits et services visent à obtenir une contribution positive pour la planète. 2020 sera vraiment l’année où ils quitteront leur statut de produits de niche.

Les infrastructures

Nous allons assister à un cycle d’investissement dans les infrastructures qui s’étendra sur plusieurs décennies. Les besoins sont importants sur l’ensemble de la planète. Il s’agit également d’une classe d’actifs qui allie des dividendes importants et des critères environnementaux.