ENTREPRISES & STRATÉGIES — Architecture + Real Estate

Événement

Le Mipim est reporté en juin en raison du coronavirus



Le secteur de l’événementiel risque de pâtir du coronavirus durant la première partie de l’année au moins. (Photo: Mipim)

Le secteur de l’événementiel risque de pâtir du coronavirus durant la première partie de l’année au moins. (Photo: Mipim)

Les organisateurs du Mipim, Reed Midem, ont annoncé samedi que le salon est reporté et se déroulera du 2 au 5 juin à Cannes.

Le Marché international des professionnels de l’immobilier (Mipim) de Cannes ne se tiendra pas, comme initialement prévu, du 10 au 13 mars, mais du 2 au 5 juin.

Ce report est décidé suite à de nombreux désistements d’exposants et face aux inquiétudes croissantes relatives à l’épidémie de coronavirus (Covid-19). Il a été annoncé,  samedi à 14h, sur le site de l’événement , alors que les organisateurs confirmaient encore son maintien vendredi après-midi.

«Le bien-être de nos clients et de nos collaborateurs est notre priorité. Étant donné l’évolution du contexte, la meilleure approche consiste à reporter le Mipim à juin», a déclaré Paul Zilk, président de Reed Midem. «Ce n’est pas une décision que nous prenons facilement. Nous pensons que ces nouvelles dates donneront l’opportunité à la communauté internationale du Mipim d’atteindre ses objectifs business. Nous sommes reconnaissants du soutien et des apports constructifs que nous avons reçus de nos clients pendant cette période difficile, et nous allons nous adresser à eux dans les prochains jours pour le Mipim en juin», a ajouté Paul Zilk.

De nombreux acteurs importants de la Place, tels que Cushman & Wakefield, EY, Jones Lang LaSalle, CBRE, RICS, Colliers international, Drees & Sommer, BNP Paribas Real Estate, ou encore Dea Capital Real Estate, Knight Frank, Savills, UK Reit Land Securities, Commerz Real, ECE, WealthCap et Prologis avaient déjà annoncé leur retrait du salon, tout comme environ 350 entreprises, soit 10% des exposants.

Le Mipim n’est pas le premier grand événement à reporter son organisation. Le Salon du meuble à Milan, par exemple, en a fait de même, repoussant cet événement également en juin.