ENTREPRISES & STRATÉGIES — Technologies

Les néobanques patinent

Les millennials cherchent surtout à être bien conseillés



Les millennials ont besoin d’être accompagnés. Leur choix se porte sur les banques qui leur apportent ce service. Traditionnelles ou nouvelles. (Photo: Shutterstock)

Les millennials ont besoin d’être accompagnés. Leur choix se porte sur les banques qui leur apportent ce service. Traditionnelles ou nouvelles. (Photo: Shutterstock)

Le match se poursuit entre les banques traditionnelles et les néobanques, qui se dirigent de plus en plus vers des services que proposent leurs vieilles concurrentes. Une étude débouche sur des faits moins habituels.

Plutôt néobanques, moins chères, plus souples et digitales? Ou plutôt banques traditionnelles, plus dignes de confiance et qui s’adaptent aux besoins de leurs clients?

Les chiffres sont examinés sous toutes les coutures, à la recherche du plus petit fait qui pourrait mettre les premières au Panthéon et les secondes au rebut. C’est loin d’être si simple, écrit Forbes , qui met le doigt sur six faits, aux États-Unis, dans ce match qui va encore se poursuivre un moment.

Dont le fait que les néobanques ne sont jamais perçues comme des banques de référence. Et que les millennials ne détestent pas les banques traditionnelles.