POLITIQUE & INSTITUTIONS — Europe

Covid-19

Mesures renforcées en Meurthe-et-Moselle



Dès ce mardi, il est interdit de se promener dans l’espace public sans porter de masque dans le nord de la Meurthe-et-Moselle, où vivent de nombreux frontaliers. (Photo: Matic Zorman / Maison Moderne)

Dès ce mardi, il est interdit de se promener dans l’espace public sans porter de masque dans le nord de la Meurthe-et-Moselle, où vivent de nombreux frontaliers. (Photo: Matic Zorman / Maison Moderne)

Port du masque obligatoire et interdiction de consommer de l’alcool sur la voie publique: le préfet de Meurthe-et-Moselle introduit dès ce mardi des mesures renforcées dans le nord du département, aux portes du Luxembourg et de la Belgique.

Dès ce mardi, le port du masque dans l’espace public est obligatoire dès l’âge de 11 ans dans le nord de la Meurthe-et-Moselle, a annoncé, lundi soir, son préfet, Arnaud Cochet.

La mesure concerne toutes les communes situées au nord de Pont-à-Mousson, c’est-à-dire les bassins de Longwy, Longuyon, Villerupt et Audun-le-Tiche, Audun-le-Roman, Val de Briey, Homécourt, mais aussi, plus au sud, la communauté de communes Mad et Moselle.

Qui plus est, la consommation d’alcool sur la voie publique est désormais interdite dans ces communes et intercommunalités.

Le département de Meurthe-et-Moselle figure parmi les 20 départements français placés jeudi dernier en «surveillance renforcée» par le Premier ministre Jean Castex.

Ces zones marquées par une circulation accrue de l’épidémie peuvent faire l’objet de mesures locales, comme un confinement, par exemple.

Le département de Moselle, voisin de la Meurthe-et-Moselle et également limitrophe au Luxembourg, fait partie de ces zones en «surveillance renforcée».

En France, un couvre-feu strict dès 18h  est actuellement en vigueur, contre 23h au Luxembourg.