POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Congrès Déi gréng

Meris Sehovic élu à la coprésidence du parti vert



Meris Sehovic rejoint la coprésidence du parti vert à un moment délicat. (Photo: Nader Ghavami/archives)

Meris Sehovic rejoint la coprésidence du parti vert à un moment délicat. (Photo: Nader Ghavami/archives)

Déi Gréng a enfin son nouveau duo de coprésidents. Lors d’un congrès virtuel du parti vert le 9 juillet, Meris Sehovic a été élu et rejoint donc Djuna Bernard pour former un tandem de moins de 30 ans.

Meris Sehovic rejoint Djuna Bernard à la coprésidence du parti Déi Gréng. Son élection aurait déjà dû se faire à la fin du mois de juin, mais le congrès avait dû être reporté après la suspicion d’un cas d’infection au Covid-19 par les membres de l’organisation.

Ceci dit, étant le seul membre du parti à avoir fait acte de candidature, son élection ne laissait guère de doute.

Le parti vert rajeunit donc son image avec une coprésidence qui affiche une moyenne d’âge de moins de 30 ans. Djuna Bernard a 29 ans et Meris Sehovic un de moins.

Le parti compte désormais sur eux pour assurer la relance alors que ses personnalités les plus en vue s’affichent toutes en baisse lors du dernier Politmonitor RTL/Wort paru ce 9 juillet.

Après avoir rejoint Déi Gréng au cours de ses études de sciences politiques à Paris, Meris Sehovic a ensuite assisté le député européen Vert Claude Turmes . Il a poursuivi sa mission entre Bruxelles et Strasbourg avec Tilly Metz , qui a remplacé Claude Turmes en fin de mandat et a été élue pour un nouveau mandat en 2019.

Dès 2013, à 22 ans, il était sur les listes pour les élections législatives.