PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS — Banques

Restructuration

Menace de fermeture pour Commerzbank Luxembourg



La maison mère de Commerzbank, basée à Francfort, a décidé un plan de suppression de 10.000 emplois d’ici 2024 qui risque de faire exploser la filiale grand-ducale.  (Photo: Shutterstock)

La maison mère de Commerzbank, basée à Francfort, a décidé un plan de suppression de 10.000 emplois d’ici 2024 qui risque de faire exploser la filiale grand-ducale.  (Photo: Shutterstock)

Selon l’ALEBA, Commerzbank pourrait fermer ses portes au Luxembourg en 2024 dans le cadre de son plan de restructuration global annoncé en janvier dernier. 200 emplois sont menacés.

Commerzbank AG Filiale Luxemburg risque de mettre la clé sous le paillasson en 2024, selon les informations obtenues par le syndicat du personnel du secteur financier, l’ALEBA. Une décision qui impacterait les 200 personnes qui sont actuellement employées.

La banque allemande Commerzbank a annoncé, à la fin du mois de janvier, un plan de restructuration prévoyant la suppression de 10.000 emplois et la fermeture de 450 agences sur 790 existantes en Allemagne. La banque, en mauvaise posture financière, entend réduire ses coûts de 1,4 milliard d’euros.

L’ALEBA confirme avoir été mise au courant de la situation et, avec la délégation du personnel, a entamé un dialogue avec la direction de la filiale luxembourgeoise. «La direction elle-même nous a confirmé la décision prise au siège de Francfort», confirme Sandra Carvalho, head of communications du syndicat. «Par contre, nous n’avons pas beaucoup d’informations sur la manière dont ce plan sera mené à bien au Luxembourg.»

Commerzbank emploie 48.500 personnes dans le monde, dont 30.000 en Allemagne.

Selon le quotidien allemand Welt am Sonntag, la direction de Commerzbank s’attendrait à un départ de 1,7 million de clients d’ici 2024 suite à son plan de restructuration. Actuellement, le groupe compte environ 11 millions de clients privés et d’entreprises.

Le plan de restructuration de Commerzbank sera-t-il un cas unique au Luxembourg? «Nous nous attendons à d’autres annonces dans les prochains mois», poursuit Sandra Carvalho. «Peut-être pas de ce type, mais on risque de connaître d’autres remous.»