LIFESTYLE & VIE PRATIQUE — Voyages

Certificat de vaccination

Même vacciné, un test PCR sera obligatoire dans certains pays



Un passager au départ du Findel vacciné complètement en mars dernier devra montrer un test PCR pour mettre les pieds sur un tarmac danois ou autrichien lors des vacances de fin d’année.  (Photo: Paperjam)

Un passager au départ du Findel vacciné complètement en mars dernier devra montrer un test PCR pour mettre les pieds sur un tarmac danois ou autrichien lors des vacances de fin d’année. (Photo: Paperjam)

Même en étant vacciné, certains pays demandent un test PCR pour y entrer via les airs. La raison? Ils considèrent que la vaccination est valable pour une période de 12 mois et il faut pouvoir montrer un certificat encore valable six mois.

Lorsque l’on voyage en avion, il faut s’assurer d’être en possession d’une carte d’identité ou d’un passeport dont la durée de validité est encore valable pendant six mois au minimum. C’est une règle connue de quasiment toutes les personnes ayant déjà embarqué à bord d’un avion.

Certains pays appliquent la même règle pour les certificats de vaccination. C’est le cas du Danemark et de l’Autriche. Les deux pays considèrent valable une vaccination complète sur une durée de 12 mois. Un passager au départ du Findel vacciné complètement en mars dernier devra donc montrer un test PCR pour mettre les pieds sur un tarmac danois ou autrichien lors des vacances de fin d’année.

«En ce qui concerne le Danemark, pour le moment, les personnes ayant reçu un schéma vaccinal complet peuvent rentrer dans le pays deux semaines après avoir reçu leur deuxième dose, et cela jusqu’à 12 mois à partir du jour de la vaccination», souligne Luxair, qui suit attentivement la réglementation en vigueur. «En ce qui concerne l’Autriche, les personnes ayant reçu un vaccin à une dose peuvent rentrer dans le pays après le 21e jour de leur vaccination et jusqu’à 270 jours après celle-ci. Les personnes ayant reçu un vaccin à deux doses peuvent voyager directement, et cela jusqu’à 360 jours après leur vaccination complète reçue», ajoute la compagnie aérienne luxembourgeoise.

Une «originalité» qui n’étonne pas le ministère de la Santé au Luxembourg, qui explique que «la directive européenne en matière de certificat de vaccination détermine le cadre technique et les différentes données qui doivent être présentes sur les certifications de vaccination. Mais cette directive n’indique rien sur la durée de validité du certificat de vaccination. Sur ce dernier point, c’est donc la compétence nationale qui s’applique.» Autrement dit, un pays a tout à fait le droit de considérer valable une vaccination complète sur une période d’un an seulement. «Pour le moment, la validité du certificat de vaccination n’est pas limitée dans le temps au Luxembourg», rassure tout de même le ministère de la Santé.

Par contre, connaître la position de chaque pays sur la question semble assez difficile, notamment lorsque l’on ne maîtrise pas, dans ce cas-ci, le danois et l’allemand.

Selon les informations de Luxair, les autres pays ayant des restrictions de validité sont la Croatie et la Suisse. En effet, les deux pays acceptent, jusqu’à 365 jours après la date du vaccin, les voyageurs ayant reçu un schéma vaccinal complet.

Pour rappel, la vaccination n’est pas obligatoire pour voyager en avion à condition d’être en possession d’un test PCR réalisé sous 72 heures ou d’un certificat prouvant avoir été récemment malade du Covid-19.

Une stigmatisation des voyageurs en avion

Du côté de Luxair, qui a rencontré le problème avec plusieurs de ses clients, la compagnie assure «respecter à la lettre les réglementions en vigueur des autorités qui sont vérifiées quotidiennement par une équipe de trois personnes et adaptées si nécessaire. De plus, les réglementations peuvent changer d’un jour à l’autre.» Ce qui peut expliquer les quelques «confusions» entre certains clients et la compagnie aérienne luxembourgeoise rapportées par nos confrères du Tageblatt.

Même si Luxair se défend, auprès de nos confrères, de «devoir respecter strictement les règles en vigueur émises par Eurocontrol en matière de conditions d’entrée dans les différents aéroports européens sous peine de sanctions sévères». Seul problème, les décisions des États sont parfois actualisées plus rapidement que les recommandations d’Eurocontrol aux compagnies et aéroports. Gilles Feith, CEO de Luxair, a reconnu une situation parfois incroyable. Le patron de la compagnie aérienne parle même d’une «stigmatisation des voyageurs en avion qui ont besoin de présenter des tests et des certificats de vaccination qui ne sont pas requis lors de voyages par la route ou le train».   

Luxair recommande à ses clients la plus grande vigilance en matière de documents et de réglementations. Elle invite ses clients à consulter régulièrement la page internet dédiée aux réglementations en vigueur , tout en soulignant que des changements de dernière minute peuvent survenir. 

Pour le moment, le ministère de la Santé n’envisage pas une nouvelle campagne de vaccination pour les personnes déjà vaccinées (à part les certains cas spécifiques) afin de renouveler et/ou de prolonger la validité du certificat de vaccination. «Pour le moment, nous suivons les recommandations européennes en la matière», a indiqué le ministère de la Santé.