ENTREPRISES & STRATÉGIES — Services & Conseils

selon Randstad

L’entreprise la plus attractive pour 2019 est…



244341.jpg

Le Groupe CFL arrive en tête, suivi de la Banque et caisse d’épargne de l’État (BCEE) et Luxair. (Photo: Maison Moderne)

Quelles sont les entreprises luxembourgeoises qui sont plébiscitées par leurs équipes? Que recherchent les candidats auprès d’un employeur? Randstad répond à ces questions dans une étude dont Paperjam dévoile les résultats en primeur.

Le Groupe CFL, la Banque et caisse d’épargne de l’État (BCEE) et Luxair. Voici les trois entreprises qui forment le podium des employeurs les plus attractifs du Luxembourg, selon l’étude «Employer Brand Research 2019» menée par Randstad. Trois entreprises dont l’État est actionnaire unique ou de référence. 

Pour établir ce classement, la société de travail intérimaire a interrogé 1.217 personnes dans le pays (200.000 au total dans 32 pays à travers le monde pour des enquêtes du même genre) en décembre et janvier derniers afin de dresser un portrait détaillé du monde du travail au Luxembourg. 

Randstad a demandé aux employés de trier les entreprises selon une série d’items essentiels pour le bien-être au travail: la sécurité de l’emploi, la bonne santé financière de l’entreprise, un salaire attractif ou une bonne réputation.

Une majorité d’entreprises du giron public

Des critères qui semblent donc bien convenir aux conditions favorables que l’État et les entreprises qu’il détient peuvent se permettre de proposer. Contrairement à certaines entreprises privées. Les sondés estiment en effet que le groupe CFL présente la sécurité à l’emploi la plus forte du pays. Juste devant la Banque et caisse d’épargne de l’État (BCEE) par sa bonne santé financière, de même que Luxair qui arrive en troisième position.

On notera d’ailleurs que le top 10 des employeurs les plus attractifs est composé en majorité d’entreprises évoluant dans le giron de la main publique: Post Luxembourg, Cargolux, le Centre Hospitalier Emile Mayrich et le Centre Hospitalier Neuropsychiatrique.

Dans le reste du classement, on remarque que RTL Group disparaît du top 10  -alors que le groupe était en 4e position l’an dernier-, tout comme  Raiffeisen et le Home pour personnes âgées. Ils sont remplacés par le Groupe Foyer, le Centre hospitalier Emile Mayrisch et le Centre hospitalier Neuro Psychiatrique. 

Le salaire reste le plus important

De façon générale, plusieurs critères sont déterminants pour choisir un employeur. Sans surprise, l’étude place l’attractivité salariale comme une priorité pour 65% des sondés, vient ensuite la sécurité de l’emploi (61%), la balance vie privée-vie professionnelle (52%), la flexibilité (46%) et l’atmosphère de travail (44%). 

Plus de femmes que d’hommes

Randstad a également fait le point sur l’ensemble du marché professionnel local. On apprend notamment que les femmes composent 51% de la masse de travailleurs au Luxembourg. Au niveau de l’âge, 46% viennent de la génération X soit les 35-54 ans, 34% sont des millennials (25-34 ans), 12% viennent de la génération Z (18-24 ans) et seulement 8% ont entre 55 et 64 ans.

Parmi les secteurs les plus prisés, on retrouve logiquement l’administration publique (18%), le monde de la finance et des assurances (12%) et l’éducation (10%).

Randstad s’est également intéressé aux raisons qui poussent les employés luxembourgeois à démissionner. En tête de liste, on retrouve des compensations financières trop faibles pour 43% des sondés, des challenges insuffisants pour 36%, une balance inégale entre vie privée et professionnelle (31%), un chemin de carrière limité (29%) ou encore la longueur des trajets domicile-travail (29%).

Autant d’indices qui devraient permettre aux employeurs d’adapter leurs offres afin de séduire les talents présents sur le marché du travail.