POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

Le LIST en chef de file

Des médicaments du futur à l’essai au Luxembourg



Les médicaments de demain seront très différents de ceux que nous connaissons aujourd’hui… et seront peut-être un jour élaborés depuis le Luxembourg et son banc d’innovation ouverte, aujourd’hui au service de 11 partenaires. (Photo: Shutterstock)

Les médicaments de demain seront très différents de ceux que nous connaissons aujourd’hui… et seront peut-être un jour élaborés depuis le Luxembourg et son banc d’innovation ouverte, aujourd’hui au service de 11 partenaires. (Photo: Shutterstock)

Onze partenaires du monde industriel et de la recherche, emmenés par le List, vont créer un banc d’essai d’innovation ouverte pour les nanomédicaments, une nouvelle génération de médicaments plus efficace.

L’Europe du médicament de demain a rendez-vous à Luxembourg. Au Luxembourg Institute of Science and Technology (List), plus précisément, où le professeur Nazende Günday-Türeli, de MyBiotech (Sarrebruck), coordonnera les développements scientifiques et industriels de 11 partenaires.

Phoenix, le nom de ce projet à 14,45 millions d’euros, dont 11,1 millions de l’Union européenne, doit développer un banc d’essai d’innovation ouverte pour les substances nanopharmaceutiques, qui doit permettre de passer des études aux essais cliniques sur une base facile, transparente et abordable.

Ces très petits composants, de l’ordre de la molécule, pourraient devenir les médicaments de demain, grâce à des niveaux d’efficacité et de ciblage largement supérieurs aux médicaments que nous connaissons aujourd’hui.

Les 11 partenaires formant le consortium du projet sont:

- Luxembourg Institute of Science and Technology (List), organisation de recherche et de technologie (RTO), Luxembourg – coordinateur du projet

-  MyBiotech, PME, Allemagne – coordinateur scientifique du projet

– Nanomol Technologies SL, PME, Espagne

- LeanBio SL, PME, Espagne

- BioNanoNet Forschungsgesellschaft mbH (BNN), RTO, Autriche

- Agencia Estatal Consejo Superior de Investigaciones Científicas (CSIC – deux instituts différents prennent part au projet: CSIC-INMA et CSIC-ICMAB), RTO, Espagne

- Institute for Medical Research and Occupational Health (IMROH), RTO, Croatie

- Research Center Pharmaceutical Engineering GmbH (RCPE), RTO, Autriche

- Cenya Imaging B.V., PME, Pays-Bas

- Topas Therapeutics GmbH, industrie, Allemagne

- Grace Bio SL, PME, Espagne