COMMUNAUTÉS & EXPERTISES — Expertises

Investir pour le long terme

Médias: une nouvelle cible, de nouveaux investissements



L’audiovisuel est un environnement très mouvant,  et là où il y a du changement, il y a des opportunités d’investissements. (Photo: Shutterstock)

L’audiovisuel est un environnement très mouvant,  et là où il y a du changement, il y a des opportunités d’investissements. (Photo: Shutterstock)

Le changement étant dans l’ADN du secteur mondial de l’audiovisuel, il est impossible de prédire son évolution future et les risques et opportunités pour les investisseurs. Martyn Hole, directeur des investissements chez Capital Group, reprend les mots de Bill Gates: «Nous avons tendance à surestimer les changements à venir dans les deux ans, et à sous-estimer ceux qui se produiront d’ici dix ans.»

Nul doute que les trois grandes opérations de fusion-acquisition annoncées en janvier 2022 plongeront de nombreux baby-boomers et membres de la génération X dans la perplexité. Peu d’entre eux ont en effet entendu parler de l’éditeur de jeux vidéo Activision Blizzard, et ils seront encore moins nombreux à saisir pourquoi Microsoft prévoit de payer 75 milliards USD pour l’acquérir. Même chose pour Take-Two Interactive, qui déboursera 12,7 milliards pour Zynga (et sa franchise FarmVille), ainsi que pour Sony, qui rachètera Bungie (créateur de Halo et Destiny) pour la somme de 3,6 milliards USD.

Ceci n’est qu’un aperçu de la manière dont la convergence entre évolution démographique et avancées technologiques a donné naissance, ces dernières années, à des chaînes de valeur pleines de promesses. Prenons l’exemple des millennials et des générations suivantes, qui connaissent parfaitement la valeur culturelle – et donc le potentiel bénéficiaire – de Call of Duty et World of Warcraft, deux jeux très populaires produits par Activision Blizzard. À l’évidence, ces jeunes n’auront aucun mal à comprendre les raisons qui motivent Microsoft à vouloir ramener cet éditeur dans son giron, et ils seront donc plus à même d’identifier les opportunités d’investissement potentielles dans le secteur de l’audiovisuel.

Au contraire, il y a lieu de se demander si les 30-40 ans, qui ont pour la plupart grandi avec les nouvelles technologies, seront capables d’apprécier aussi facilement la révolution que l’essor du métavers promet de déclencher. Car dans cet univers numérique offrant une immersion totale et sans limites, les utilisateurs devraient pouvoir interagir, réaliser des transactions, jouer, assister à des concerts, regarder des films ou encore se réunir avec leurs collègues.

Les préadolescents d’aujourd’hui (génération alpha) seront-ils les plus à l’aise avec cette nouvelle manière d’interagir ? Seront-ils les mieux placés pour identifier d’instinct les opportunités d’investissement qui en découleront ?

La consommation de télévision traditionnelle et la fréquentation des cinémas reculent. Comme le révèlent les mesures d’audience de Nielsen, le temps passé devant la télévision a chuté d’environ 70 % chez les 18-34 ans. Comme l’explique Martyn Hole, « Les services de streaming permettent de consommer à tout moment les contenus de qualité de notre choix. Seuls les événements sportifs, les émissions de télé-réalité et le journal télévisé nous astreignent à des horaires, et ils représentent un coût substantiel pour les sociétés de télévision. Les droits de la Premier League britannique s’élèvent par exemple à 6 milliards USD sur trois ans, et à 10 milliards sur un an pour la National Football League américaine. ».

Martyn Hole ajoute que « La grande variété d’entreprises présentes sur ce marché est une autre caractéristique de ce secteur. » Outre les opérateurs de télévision et les « pure-players » comme Netflix et Disney, des sociétés comme Amazon et Apple sont en train de se creuser un sillon lucratif en tant que plateformes de contenus.

Dans le domaine des réseaux sociaux, Facebook (propriété de Meta Platforms) a perdu de son attrait au profit d’Instagram, de TikTok, de WhatsApp et de Twitter, qui répondent mieux aux besoins de certaines populations en fonction de leur âge et de l’utilisation qu’elles font de ces plateformes.

Le concept des jeux d’argent a pour sa part été révolutionné par la transition numérique. « Plus besoin de se rendre dans une échoppe douteuse, on peut désormais parier en ligne, sur des plateformes attrayantes proposant également le visionnage d’événements et la possibilité de jouer en direct », raconte Martyn Hole. Sans compter que des jeux comme la roulette en ligne attirent une clientèle de plus en plus féminine.

Côté coulisses, les entreprises fournissant le matériel nécessaire pour rendre ces expériences possibles pourraient tirer leur épingle du jeu. Les opérateurs de réseau  5G et 6G, les fabricants de semi-conducteurs et leurs équipementiers devraient en effet être bien placés pour profiter de la tendance.

« L’audiovisuel est un environnement très mouvant, et là où il y a du changement, il y a des opportunités d’investissement », conclut Martyn Hole. «Les investisseurs hésitants ont donc tout intérêt à surmonter leurs préjugés et à saisir les occasions qui se présentent. ».

Une question?  Contactez-nous!