COMMUNAUTÉS & EXPERTISES — Expertises

INVESTIR POUR LE LONG TERME

Les médias du futur: à vos manettes



Microsoft a dévoilé son intention d’acheter l’éditeur de jeux vidéo Activision Blizzard. (Photo: Capital Group)

Microsoft a dévoilé son intention d’acheter l’éditeur de jeux vidéo Activision Blizzard. (Photo: Capital Group)

En janvier, en l’espace de seulement 21 jours, la transformation rapide du paysage du secteur de l’audiovisuel et des loisirs a inspiré trois opérations de grande envergure.

Microsoft a dévoilé son intention d’acheter l’éditeur de jeux vidéo Activision Blizzard, auteur des sagas emblématiques Call of Duty et World of Warcraft, pour un montant de 75 milliards USD. Take-Two Interactive a pour sa part annoncé la cession, pour 12,7 milliards USD, de l’éditeur de jeux mobiles Zynga, qui a notamment créé FarmVille. Et Sony a convenu de racheter Bungie, créateur des très populaires Halo et Destiny, pour la somme de 3,6 milliards USD.

Si elles aboutissent, ces trois opérations de fusion-acquisition injecteraient pas moins de 85 milliards USD dans le segment le plus dynamique du secteur de l’audiovisuel, celui du jeu vidéo. L’acquisition d’Activision – la plus importante jamais signée par Microsoft – pourrait propulser le géant américain des logiciels au sommet de l’industrie du jeu (un marché estimé à 200 milliards USD), juste derrière le chinois Tencel.

L’attrait mondial pour les jeux offre un tremplin aux leaders du secteur en Asie et aux États-Unis

 L’attrait mondial pour les jeux offre un tremplin aux leaders du secteur en Asie et aux États-Unis  Capital Group, Newzoo. Les chiffres d’affaires trimestriels sont des estimations de la société de recherche Newzoo, au 30 septembre 2021

 L’attrait mondial pour les jeux offre un tremplin aux leaders du secteur en Asie et aux États-Unis  Capital Group, Newzoo. Les chiffres d’affaires trimestriels sont des estimations de la société de recherche Newzoo, au 30 septembre 2021

Stimulée en partie par le formidable essor des jeux vidéo durant la crise sanitaire, l’évolution du paysage du secteur de l’audiovisuel transforme la manière dont les individus interagissent et se divertissent, dans un monde où la consommation de télévision traditionnelle et la fréquentation des cinémas reculent fortement. Une dynamique qui rend les jeux interactifs encore plus précieux aux yeux de Microsoft, Sony et consorts.