PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS — Private Equity

Cinq ans après

Marlink, un bonus à 25 millions d’euros pour Luxempart



Début mai, Marlink avait annoncé finaliser le rachat d’ITC Global à Panasonic pour poursuivre son expansion dans le marché satellitaire d’entreprise et maritime. (Photo: Marlink)

Début mai, Marlink avait annoncé finaliser le rachat d’ITC Global à Panasonic pour poursuivre son expansion dans le marché satellitaire d’entreprise et maritime. (Photo: Marlink)

Comme Apax, qui a accepté de vendre une majorité de ses parts à l’américaine Providence Equity Partners dans un LBO à 1,4 milliard de dollars, Luxempart a cédé une partie de sa participation acquise en 2016. Avec un premier bonus de 25 millions d’euros.

«Luxempart croit fermement au potentiel de développement futur de Marlink. Nous avons donc volontairement accepté de réinvestir une partie de nos revenus, aux côtés de l’équipe de direction et du nouvel actionnaire de contrôle. Cette sortie partielle permettra à Luxempart de cristalliser un cash return attractif sur son capital investi, avec un produit cash immédiat supérieur à 25 millions d’euros (net de réinvestissement) tout en confirmant un TRI global supérieur à notre objectif à long terme de 12-15%», a précisé la société d’investissement luxembourgeoise Luxempart, dans un communiqué. Luxempart avait pris une participation inférieure à 10% en 2016.

Cinq ans après le rachat de Marlink à Airbus pour une valorisation estimée à 400-450 millions d’euros, le rachat d’une majorité des parts d’Apax par l’américaine Providence Equity Partners place cette valorisation à 1,4 milliard de dollars.

«Marlink propose un ensemble complet de solutions de réseaux intelligents, qui combine la connectivité terrestre et par satellite, l’informatique, le cloud, la cybersécurité et les services gérés IoT», déclare Karim Tabet, CEO de Providence. «Nous sommes ravis de nous associer à une entreprise aussi exceptionnelle que Marlink. Aux côtés d’Apax et d’Ardian, nous avons hâte de soutenir Erik Ceuppens et son équipe. En tant que leader de son marché, Marlink souhaite capitaliser sur la demande croissante en matière de solutions numériques et de connectivité à haut débit.»

Providence Equity Partners, une société d’investissement en capital-investissement spécialisée dans les secteurs des médias, des communications, des logiciels et des services, a son siège à Providence, Rhode Island, aux États-Unis, et possède des bureaux à New York et à Londres. Elle contrôle environ 45 milliards de dollars d’engagements de capitaux totaux.

«Apax a investi pour la première fois dans Marlink il y a 15 ans. Sous la direction d’Erik Ceuppens, l’entreprise a su complètement transformer sa proposition de valeur, triplant son chiffre d’affaires et multipliant son Ebitda par 10. Elle est devenue le premier opérateur mondial de services par satellite, d’abord dans le secteur maritime, puis plus récemment dans le secteur des entreprises avec l’acquisition d’ITC Global. Les 10.000 terminaux haut débit installés dans le monde entier constituent un véritable levier pour la conception et la fourniture de services numériques essentiels, recherchés par les clients directs de Marlink dans le cadre de leurs opérations stratégiques. Nous sommes convaincus que Providence est un partenaire de choix pour mener à bien les prochaines étapes du développement du groupe et sommes heureux de poursuivre l’aventure à leur côté», a commenté Bertrand Pivin, associé chez Apax.