LIFESTYLE & VIE PRATIQUE — Culture

Les sorties en famille dans la Grande Région (3/10)

Marcher au cœur des arbres dans la Sarre



La vue la plus belle et la plus connue de la boucle de la Sarre se trouve au point de vue «Cloef», à 180 mètres au-dessus de la rivière, dans le district d’Orscholz. Le Cloef est un point d’observation rocheux situé au sommet du coude de la Sarre. (Photo: Shutterstock)

La vue la plus belle et la plus connue de la boucle de la Sarre se trouve au point de vue «Cloef», à 180 mètres au-dessus de la rivière, dans le district d’Orscholz. Le Cloef est un point d’observation rocheux situé au sommet du coude de la Sarre. (Photo: Shutterstock)

Paperjam propose 10 idées de sortie en famille dans la Grande Région pour l’été. Gratuite ou payante, en intérieur ou en extérieur, il y en a pour tous les goûts! Direction aujourd’hui la boucle de la Sarre et le «chemin des Cimes».

1.250 mètres de long et de 3 à 23 mètres de haut. Le chemin des Cimes serpente à travers des hêtres, des chênes et des sapins de Douglas en direction de la Saarschleife, en passant par de nombreuses stations d’apprentissage et d’expérience. À l’issue du chemin des Cimes, les visiteurs arrivent à une tour en bois en colimaçon de plus de 40 mètres de haut. La plateforme de 70m² au sommet de la tour offre une vue panoramique imprenable sur le parc naturel Saar–Hunsrück. Par beau temps, les visiteurs pourront même apercevoir la ligne bleue des Vosges.

Le chemin des Cimes est niché au cœur de la boucle de la Sarre, une zone propice à de nombreux sentiers, accessibles à pied ou à vélo. Pour les plus téméraires, le sentier Sarre-Hunsrück, d’une longueur de 410 kilomètres, a été classé plus beau sentier allemand de grande randonnée en 2017. Ce chemin de randonnée dit «premium» sillonne des sentiers tortueux, à travers des vallons, des ruisseaux, des forêts, des rochers escarpés ou encore des vergers. Le sentier Sarre-Hunsrück, qui part de Perl jusqu’à Idar-Oberstein, a bien sûr également été divisé en plusieurs itinéraires, avec des distances débutant à 9 kilomètres.

À l’issue du chemin des Cimes, les visiteurs arrivent à une tour en bois en colimaçon de plus de 40 mètres de haut. (Photo: Alexander M. Groß)

1 / 6

La plateforme de 70m² au sommet de la tour offre une vue panoramique imprenable sur le parc naturel Saar–Hunsrück. (Photo: Lukas Huneke)

2 / 6

Le chemin des Cimes serpente à travers des hêtres, des chênes et des sapins de douglas en direction de la Saarschleife. (Photo: Baumwipfelpfad Saarschleife)

3 / 6

Le chemin des Cimes est d’une longueur de 1.250 mètres et de 3 à 23 mètres de haut. (Photo: Baumwipfelpfad Saarschleife)

4 / 6

Le chemin et la tour d’observation sont sans obstacle et conçus pour les familles. Une pente maximale de 6% permet l’accès avec fauteuil roulant et poussette. (Photo: Baumwipfelpfad Saarschleife)

5 / 6

La vue la plus belle et la plus connue de la boucle de la Sarre se trouve au point de vue «Cloef», à 180 mètres au-dessus de la rivière, dans le district d’Orscholz. (Photo: Eike Dubois)

6 / 6

La boucle de la Sarre propose également les «Traumschleifchen», ou «petites boucles de rêve» en français, qui combinent promenade et randonnée sous la forme d’une variante plus courte. Elles s’appuient sur les sentiers premium de la région, et permettent aussi de découvrir les trésors du paysage.

Le «Cloef», un point de vue à 180 mètres de haut

La boucle de la Sarre commence peu après le quartier de Merzig de Besseringen et se termine à Mettlach. À vol d’oiseau, la distance entre Besseringen et Mettlach n’est que de deux kilomètres, mais la rivière de la Sarre fait un détour de près de 10 kilomètres. Sur la crête boisée à l’intérieur de la Saarschleife se trouve l’église de Saint Gangolf, avec des parties de l’ancien complexe monastique, et les ruines du château de Montclair. Le seul village situé directement sur la boucle de la Sarre est le village de Dreisbach, accessible en ferry.

La vue la plus belle et la plus connue de la boucle de la Sarre se trouve au point de vue «Cloef», à 180 mètres au-dessus de la rivière, dans le district d’Orscholz. Le Cloef est un point d’observation rocheux situé au sommet du coude de la Sarre.

Pour ceux qui souhaitent passer plusieurs jours dans les environs, Martin Hager (45 ans) vous propose également de vivre une expérience assez unique: passer une nuit à la belle étoile face à ce paysage grandiose, tout en étant suspendu à deux ou trois mètres de hauteur dans les arbres, au sein de son «Cloefhänger», comme il l’expliquait récemment à Paperjam .

Informations pratiques:

Tarifs pour le chemin des Cimes:

– Adulte: 11,00€ – Réduction (sur justification): personnes handicapées, écoliers à partir de 15 ans, étudiants, retraités, 65+: 10,00€ – Enfants de moins de 6 ans: gratuit – Enfants de 6 à 14 ans: 9,00€ – Billet familial (2 adultes + les propres enfants de 6 à 14 ans): 26,00€

Le chemin et la tour d’observation sont sans obstacle et conçus pour les familles. Une pente maximale de 6% permet l’accès avec fauteuil roulant et poussette. De mai à septembre, le chemin des Cimes est ouvert de 9h30 à 19h. Pour y accéder en voiture, inscrivez dans votre GPS l’adresse Cloefstraße, D-66693 Mettlach.

Plus d’informations sur le site officiel de l’office du tourisme de la Sarre .