LIFESTYLE & VIE PRATIQUE — Foodzilla

Oui, Chef!

Manu Da Costa fête les 10 ans du Kyosk



Manu Da Costa souffle les 10 bougies de son Kyosk, au Kirchberg, et annonce la première saison hivernale de l’établissement avec enthousiasme…  (Photo: Matic Zorman/Maison Moderne)

Manu Da Costa souffle les 10 bougies de son Kyosk, au Kirchberg, et annonce la première saison hivernale de l’établissement avec enthousiasme…  (Photo: Matic Zorman/Maison Moderne)

La guinguette incontournable du Kirchberg soufflera ses 10 bougies ce week-end. Manu Da Costa en profite pour nous parler de ses souvenirs, de ses envies et des projets ambitieux qu’il a pour son établissement.

À quelques pas de la Coque, le Kyosk s’est imposé depuis quelques années comme un endroit de rencontre à la fois branché et familial où il fait bon jouer à la pétanque en sirotant du rosé bio. Et cette véritable guinguette moderne ne cesse d’innover pour proposer toujours plus d’événements fédérateurs, comme ce week-end avec deux jours de célébration de 10 années de bons souvenirs, comme l’évoque le patron des lieux Manu Da Costa, entouré de son équipe – dont Vanessa «Chacha» Gourdange, présente à ses côtés depuis l’ouverture.

Que retenez-vous de ces 10 années de Kyosk? Quels ont été les moments les plus marquants?

Manu Da Costa. – «Une des choses les plus étonnantes est à quel point, à partir d’un concept presque éphémère, le Kyosk est devenu un élément central, un vrai point de rendez-vous pour des communautés et pour le voisinage. Nous avons beaucoup de très bons souvenirs ici, à l’instar des rendez-vous sportifs et des diffusions de matches, qui sont souvent remplis de supporter et d’électricité! Les tournois de pétanque et les pique-niques électroniques, avec des sets géniaux de nos amis DJ, font aussi partie de mes moments préférés. Je me souviens aussi d’un fameux concert d’Elton John à la Coque, avec des milliers de fans qui ont débarqué chez nous des heures à l’avance... On peut vraiment dire qu’on s’est fait ‘déchirer’, ce jour-là! Et tout récemment, le festival de ‘soul food’ japonaise a montré à quel point les gens aiment venir découvrir des choses. Enfin, d’un point de vue plus personnel, j’y ai rencontré ma compagne, qui donnera bientôt naissance à notre 2e enfant... »

10 ans après l’ouverture, quels sont vos envies et vos projets sur place?

«L’envie est toujours la même, c’est surtout celle de rassembler les gens. Je pense que ça devrait passer par encore plus de collaboration et d’intégration de l’espace du parc même dans les mois à venir. L’amphithéâtre a été un lieu presque révélé suite à la pandémie, grâce aux festivals organisés par le Gudde Wëllen et l’Atelier; il y a clairement des choses à faire en connectant les deux endroits, tout comme avec la Coque, notre voisin de taille! Plus concrètement, pour la saison à venir, les choses vont pas mal changer puisque ce sera la première saison hivernale du Kyosk, avec de nouvelles infrastructures chauffées qui vont nous permettre de rester ouverts et d’accueillir les gens dans un esprit guinguette d’hiver!

Quel est le programme de ce week-end de 10e anniversaire ?

«Beaucoup de musique, déjà, avec pas moins de quatre DJ qui viendront mixer tout au long du week-end: Ben Andrews, Rice Krispie, Gustavo Morales et Zé Eduardo! Plein de bonnes choses à manger préparées par notre chef Nuno et au moins autant de bonnes choses à boire... Et puis, plein de souvenirs aussi, avec la diffusion de photos récoltées auprès de nos clients de ces 10 dernières années... On pourra sûrement y voir passer quelques images de celui qui a rendu ce projet possible et qui ne vous est pas étranger, puisque c’est grâce à Mike Koedinger que j’ai eu l’idée de reprendre le Kyosk à l’époque…»

Enfin, si vous pouviez collaborer, le temps d’une journée, avec une personnalité de votre choix, sur qui se porterait votre choix?

«Sur le chef lillois Florent Ladeyn, dont j’admire beaucoup le travail. Sinon, j’aimerais beaucoup servir des verres avec Bruce Springsteen!»

Les 10 ans du Kyosk , c’est samedi 9 et dimanche 10 octobre, de 12h à 22h.

Kyosk: 10, rue Léon Hengen, Luxembourg (Kirchberg) – accès possible par le boulevard JFK et le parvis de la Coque.

Vous n’êtes pas encore abonné à la newsletter hebdomadaire Paperjam Foodzilla?  C’est ici!