ENTREPRISES & STRATÉGIES — Services & Conseils

Le mot du président

Maison Moderne, pleine d’élan pour 2022



Le conseil d’administration de Maison Moderne avec son président, Mike Koedinger (à droite), ainsi que (de g. à dr.) Daniel Schneider, Pascale Kauffman et Marie-Jeanne Chèvremont.  (Photo: Anthony Dehez/archives)

Le conseil d’administration de Maison Moderne avec son président, Mike Koedinger (à droite), ainsi que (de g. à dr.) Daniel Schneider, Pascale Kauffman et Marie-Jeanne Chèvremont. (Photo: Anthony Dehez/archives)

La société éditrice de Paperjam et Delano est à nouveau à 100% entre les mains de son fondateur et président du conseil d’administration. L’occasion pour l’entrepreneur Mike Koedinger de s’adresser ici à ses lecteurs, membres et clients.

Après deux années particulièrement difficiles à maints niveaux – sanitaire et humain, bien entendu, mais aussi organisationnel et économique –, après cette période qui nous a appris la résilience et la vie dans l’incertitude, l’économie luxembourgeoise a fini par rebondir. Le Statec annonce pour 2021 une prévision de croissance du PIB de près de 7% , et l’Adem un taux de chômage de 5,3% pour novembre dernier, ce qui correspond aux taux d’avant la crise du Covid.

Pourtant, la reprise n’est pas la même pour tous les secteurs ou toutes les entreprises. Pour Maison Moderne aussi, la sortie de crise est plus lente. Elle semble plus difficile, alors que cette entreprise média indépendante, la première sur le territoire du Grand-Duché, est depuis une dizaine d’années parmi les surperformers au niveau de la profitabilité aussi bien au Luxembourg qu’en Europe.

En 2021, Maison Moderne a renouvelé la direction de chacune de ses trois business lines avec l’arrivée de Bérengère Beffort au sein de la Publishing House, de  Youcef Damardji au Brand Studio et d’ Artur Sosna au Business Club. 2021 était aussi l’année du vote de la loi relative «à un régime d’aides en faveur du journalisme professionnel» , un geste important de la part du gouvernement de Xavier Bettel en faveur du pluralisme au Luxembourg.

Côté Publishing House, 2021 a été l’année de Delano, qui est devenu un magazine mensuel, a lancé ses suppléments, publié un nouveau site, lancé une série de newsletters et agrandi sa rédaction à plus de 10 journalistes. En effet, pour son 10e anniversaire, Delano s’est repositionné autour des sujets business, place financière et politique. Comme son «grand frère», Paperjam, mais juste en anglais. Quant à Paperjam, notre marque média phare, il continue sa croissance au niveau des audiences et des abonnés, mais aussi au niveau de la diversification de ses produits, comme en témoignent son hors-série annuel «Architecture + Real Estate» ou encore son journal biannuel Paperjam Foodzilla.

Côté Brand Studio, 2021 a été l’année de la fusion de la régie publicitaire et de la content agency. Pour mieux répondre aux besoins des marques annonceurs, mais aussi pour changer de temporalité dans la relation avec les clients en allant vers du conseil stratégique orienté long terme. Finalement, côté Business Club, 2021 a été le début du déploiement de l’offre New Deal , une proposition qui crée de la valeur pour les membres, et ceci bien au-delà des événements.

En 2022, je vais m’impliquer personnellement pour accélérer cette sortie de crise et réussir un triple objectif.
Mike Koedinger

Mike Koedinger,  fondateur et président,  Maison Moderne

Avant d’être éditeur, je suis entrepreneur. Et en tant qu’entrepreneur, je suis conscient que la sous-performance financière d’une année ne reflète pas le développement futur de l’entreprise. Je suis très confiant dans le modèle économique de Maison Moderne, dans sa réputation, dans nos deux marques médias Delano et Paperjam, dans notre Business Club et dans notre Brand Studio. Je suis aussi très confiant dans les équipes, dans leur capacité de contribuer au succès du projet de l’entreprise.

En 2022, je vais m’impliquer personnellement pour accélérer cette sortie de crise et réussir un triple objectif. D’abord orienté satisfaction de nos lecteurs, de nos membres et de nos clients. Ensuite, consacré à la réussite de nos objectifs financiers tout en étant un employeur qui permette épanouissement et fierté à ses plus de 135 collaborateurs.

Je crois vraiment dans ce projet d’entreprise. J’y crois même tellement que je viens de clore le rachat de 100% de parts de Maison Moderne, l’entreprise que j’ai créée il y a 28 ans. Je vous donne rendez-vous en 2022.