ENTREPRISES & STRATÉGIES — Services & Conseils

Médias

Les Évolutionnaires: la tribu de Maison Moderne



Maison Moderne est partie à la recherche de sa tribu, pour surtout comprendre les liens et les valeurs qui unissent ses membres. (Photo: Simon Verjus/Maison Moderne)

Maison Moderne est partie à la recherche de sa tribu, pour surtout comprendre les liens et les valeurs qui unissent ses membres. (Photo: Simon Verjus/Maison Moderne)

Parce que le monde change et évolue rapidement, Maison Moderne a voulu mieux connaître et mieux comprendre ses lecteurs, ses membres et ses clients. Mais surtout ce qui les unit et leur permet de former une tribu: celle des Évolutionnaires.

Vaste tâche que de comprendre les aspirations et les valeurs des uns et des autres aujourd’hui, au-delà des seuls profils socioprofessionnels. C’est pourtant l’ambition que s’est fixée Maison Moderne – la maison d’édition de Paperjam – pour savoir ce que nous, nos lecteurs, nos clients et nos membres partageons, ce qui nous unit et quelles sont nos aspirations communes.

Dans cette démarche, Maison Moderne a pu compter sur l’expertise et la collaboration de Docteur Abdu Gnaba, anthropologue. Sa mission? Trouver puis observer «notre» tribu Maison Moderne pour circonscrire ce qui (ré)unit ses membres. Il a donc approché, durant plusieurs mois, les lecteurs, les membres et les clients, confronté les différentes équipes de Maison Moderne à leurs remarques, leurs réflexions, leurs attentes et leurs comportements avant de retourner vers les premiers.

Docteur Abdu Gnaba a accompagné et encadré le travail initié par Maison Moderne. (Photo: Simon Verjus/Maison Moderne)

Docteur Abdu Gnaba a accompagné et encadré le travail initié par Maison Moderne. (Photo: Simon Verjus/Maison Moderne)

Le résultat de ce travail a été présenté ce mercredi matin au Kinepolis Kirchberg, devant 150 clients et partenaires de Maison Moderne réunis à l’occasion de la rentrée. Un travail qui a abouti à la rédaction d’un manifeste qui définit notre tribu au plus près , même si – et c’est heureux – le partage des valeurs peut se faire à des degrés divers. Cette tribu, c’est celle des Évolutionnaires.

«Une révolution, c’est partir d’un point et revenir au même. Une évolution, c’est partir d’un point pour aboutir à un autre, et ainsi de suite», explique Abdu Gnaba. «L’Évolutionnaire, c’est celui qui, avant de vouloir changer le monde, travaille sur lui-même. Celui qui se dit aussi que la société, c’est nous tous qui la faisons. L’Évolutionnaire sait saisir des opportunités, anticipe le coup suivant, sait modeler les acquis du passé…»

L’Évolutionnaire, c’est celui qui, avant de vouloir changer le monde, travaille sur lui-même. Celui qui se dit aussi que la société, c’est nous tous qui la faisons.
Docteur Abdu Gnaba

Docteur Abdu Gnaba,  Anthropologue

Car nous sommes tous différents et, en évolution, ce manifeste est un ensemble de points – dont certains sont communs – et d’aspirations. Car notre approche n’a pas été dogmatique. Ce manifeste ouvre au débat, à la discussion et à la contradiction. Car nous sommes en route, en transition, dans un univers en mouvement, ce manifeste évoluera.

Mike Koedinger, founder et chairman de Maison Moderne: «Notre démarche visait aussi à comprendre ce qui unit les membres de notre tribu à un moment où le monde se divise, entre populistes et progressistes.» (Photo: Simon Verjus/Maison Moderne)

Mike Koedinger, founder et chairman de Maison Moderne: «Notre démarche visait aussi à comprendre ce qui unit les membres de notre tribu à un moment où le monde se divise, entre populistes et progressistes.» (Photo: Simon Verjus/Maison Moderne)

«De ce manifeste ont été puisés plusieurs extraits, proposés sur internet afin de mesurer, via un sondage, le degré d’adhésion de nos lecteurs. Qui est très élevé, ce qui se reflète dans les réponses des plus de 1.600 participants», souligne Mike Koedinger , founder et chairman de Maison Moderne.

Nous assumons et partageons notre responsabilité dans le développement positif du Luxembourg, pour une démocratie forte, transparente et inclusive.
Geraldine Knudson

Geraldine Knudson,  CEO,  Maison Moderne

Un manifeste qui doit inspirer les départements de l’entreprise dans les mutations menées ces derniers mois. La crise du Covid a en effet été vue comme une opportunité d’enclencher un vaste processus de transformation. «Notamment en faveur d’une culture d’entreprise différente», explique Geraldine Knudson , CEO de Maison Moderne. «Une culture bilingue où l’anglais et le français sont de plus en plus utilisés de manière égale. Une culture fondée sur la confiance, la coopération et le respect de ceux qui y travaillent.» Avec une volonté claire, celle de «se soucier de la cohésion de la société luxembourgeoise, et d’une image positive du pays. Nous assumons et partageons notre responsabilité dans le développement positif du Luxembourg, pour une démocratie forte, transparente et inclusive», poursuit Geraldine Knudson.

Cette volonté d’«accompagner la croissance du Luxembourg de manière critique mais constructive, en fournissant un contexte pour que chacun en comprenne les développements» se concrétisera évidemment, notamment, via les événements du Paperjam + Delano Club – qui, avec ses 1.100 membres et ses plus de 250 événements annuels, est le plus important de la Grande Région. Mais aussi dans l’offre éditoriale. «Paperjam et Delano, se sont actuellement quatre newsletters biquotidiennes, mais aussi plusieurs newsletters thématiques – avec des nouveautés, comme la newsletter Delano International et une newsletter Finance en anglais à partir du 19 octobre –, 60 parutions de magazines et de leurs suppléments (dont quatre nouveaux pour Delano), 32 dossiers digitaux…», a mis en avant Dominique Gouviaux, head of media, sales and solutions. 

Advertising Sales + Content Agency = Brand Studio

L’année 2021 aura aussi été celle de la transformation pour la Régie publicitaire et l’Agence, réunies en Brand Studio. «Nous voulons une meilleure compréhension de nos clients et de leurs attentes. Le Brand Studio est là pour répondre à cette demande forte des entreprises de communiquer de manière différente au-delà de la publicité traditionnelle, pour transmettre leurs valeurs, leur vision, leur expertise. Nous voulons offrir des narratifs forts qui s’appuient sur des marques fortes, et ainsi bâtir des partenariats durables», analyse Youcef Damardji , directeur du Brand Studio, entouré d’une équipe de 67 personnes.  

Emmanuelle Thivollard (head of content strategy) et Youcef Damardji (Brand Studio director). (Photo: Simon Verjus/Maison Moderne)

Emmanuelle Thivollard (head of content strategy) et Youcef Damardji (Brand Studio director). (Photo: Simon Verjus/Maison Moderne)

Pour cela, une nouvelle stratégie a été mise en place: «Tout d’abord, comprendre les objectifs business pour définir une stratégie de contenus pertinente et créatrice de valeurs. Ensuite, créer des contenus efficaces, multisupports et répondant aux objectifs. Enfin, diffuser le bon message, à la bonne cible, au bon moment. Sans oublier d’assurer un suivi et un monitoring régulier», explique pour sa part Emmanuelle Thivollard , head of content strategy. 

Maison Moderne se réinvente donc, notamment via un nouveau site internet.

«Mais nous avons tous eu, ces derniers temps, à affronter des changements, parfois radicaux, dans l’approche et dans la méthode. On compte sur vous pour faire bouger les lignes, vous pouvez compter sur nous pour vous y aider. C’est un tournant important pour nous, mais aussi pour vous», conclut Francis Gasparotto , strategic business development advisor et partner.

Un tournant abordé avec détermination et confiance: deux des caractéristiques communes à tous les Évolutionnaires.