PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS — Banques

 Vol de données

Luxtrust visée par une campagne de phishing



Dès qu’il s’agit de questions bancaires ou, comme ici, de Luxtrust, le doute sur l’origine d’un mail ou d’un SMS doit profiter à la banque ou à Luxtrust: ne pas cliquer est le bon comportement. (Photo: Shutterstock)

Dès qu’il s’agit de questions bancaires ou, comme ici, de Luxtrust, le doute sur l’origine d’un mail ou d’un SMS doit profiter à la banque ou à Luxtrust: ne pas cliquer est le bon comportement. (Photo: Shutterstock)

Luxtrust est à nouveau visée par une campagne de phishing par SMS ou par e-mail. Si vous êtes concerné, ne donnez aucun renseignement, recommande le fournisseur de solutions de confiance.

«Toutes nos lignes sont occupées, merci de patienter.» Une nouvelle fois, ce jeudi matin, Luxtrust est sollicitée par ses clients. En cause, reconnaît-elle elle-même dans un message sur son site internet, une campagne de phishing dont la qualité est nettement supérieure à la dernière dont elle a été victime, fin mai dernier.

«Nous vous informons que votre certificat est suspendu dû que notre système a récemment lancé une nouvelle mise à jour sur l’application et votre compte présente des problèmes de sécurité. Cette mise à jour qui permet à vous de sécuriser vos comptes en ligne et la facilité d’utilisation et des paiements», dit le message intitulé «Un problème s’est produit avec votre compte», avant de vous inviter à cliquer sur un lien.

Nous avons volontairement laissé les fautes d’orthographe et de grammaire dans cet article parce que ces fautes doivent directement vous alerter sur l’origine incertaine du message («est suspendu dû» ou «permet à vous»).

Le phishing, rappelons-le, consiste à demander à un client lambda de bien vouloir rentrer son login et son mot de passe et des informations sensibles autour des comptes bancaires. Les pirates espèrent ainsi pouvoir accéder à vos comptes bancaires et procéder à des opérations en leur faveur.

Dans le message, Luxtrust rappelle, comme ce serait le cas avec toutes les banques de la Place, qu’elle ne demande jamais ce type de renseignement à ses clients.