POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

spatial

Luxeosys: la rallonge budgétaire reportée à novembre



Luxeosys doit participer à un projet d’observation de la Terre. (Photo: Shutterstock)

Luxeosys doit participer à un projet d’observation de la Terre. (Photo: Shutterstock)

Le projet de loi autorisant une rallonge budgétaire massive du projet de satellite militaire Luxeosys devait être voté la semaine prochaine. Il a été reporté à novembre afin que les députés puissent être complètement informés.

Le temps presse, mais les députés luxembourgeois ne veulent pas non plus bâcler les choses. D’autant qu’il est question de beaucoup d’argent.

Le programme Luxeosys prévoit que le Luxembourg puisse satisfaire à ses besoins et à ses obligations en matière de défense en contribuant aux efforts de défense de l’Otan. Cet engagement international conduit à une certaine pression pour débloquer la rallonge budgétaire nécessaire pour faire aboutir le projet de lancement et de gestion d’un satellite de défense avant la fin de l’année. Mais entre le coût du projet initial et ce qu’il devrait être, il y a une différence de 139 millions d’euros.

Depuis des mois, les députés qui sont membres de la commission de contrôle de l’exécution budgétaire cherchent à en connaître les raisons . Une première série de conclusions doivent être rédigées dans un rapport confié aux députés Diane Adehm (CSV) et Guy Arendt (DP). Une première version sera présentée en commission la semaine prochaine. Mais dans l’attente qu’il soit affiné et que tous les députés de la Chambre puissent le consulter, la mise au vote du projet de loi de rallonge budgétaire a été décalée à novembre.