PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS — Fonds

Résultats annuels

Luxempart gonfle son résultat et revoit son organisation



En 2019, le groupe a investi 149 millions d’euros et désinvesti 127 millions d’euros, directement ou indirectement. (Photo: Luxempart)

En 2019, le groupe a investi 149 millions d’euros et désinvesti 127 millions d’euros, directement ou indirectement. (Photo: Luxempart)

La société d’investissement luxembourgeoise présente un résultat net de 207 millions d’euros en 2019, contre 16 millions d’euros en 2018. Jacquot Schwertzer a décidé de ne pas renouveler son mandat d’administrateur délégué.

«La croissance sur l’ensemble de notre portefeuille, reflétée dans le résultat élevé de 207 millions d’euros, nous a permis de générer un rendement attractif, dividende inclus, de 14,8%», commente la direction de la société d’investissement Luxempart .

En 2019, le groupe précise avoir investi 149 millions d’euros et désinvesti 127 millions d’euros, directement ou non.

Trois nouveaux investissements ont ainsi été conclus: un co-contrôle dans Assmann (société spécialisée dans la distribution de produits de haute qualité pour les réseaux informatiques), une prise de participation minoritaire dans Novotergum (groupe allemand de centres de physiothérapie), et un co-investissement avec Armira dans Boxine ( créateur des appareils audio «Toniebox» , permettant aux enfants d’écouter des histoires).

Par ailleurs, Luxempart a réalisé un nouveau co-investissement avec Apax dans AEB, distributeur d’ingrédients auprès de producteurs de vin, pour un montant global de 49 millions d’euros.

Concernant les désinvestissements, Luxempart signale la cession de ses participations dans Eurochiller et Vivaticket en Italie, et celle de son co-investissement avec Apax dans Inseec.

Enfin, la société annonce avoir fortement réduit sa participation dans SES, pour atteindre moins de 10 millions d’euros.

Nouveaux administrateurs

Jacquot Schwertzer, administrateur délégué (CEO) depuis 2017 et membre du comité exécutif depuis plus de 20 ans, a décidé de ne plus renouveler son mandat d’administrateur délégué et de se concentrer sur son nouveau rôle de vice-président.

Pour lui succéder, le conseil d’administration a nommé administrateur délégué John Penning, qui est déjà membre du comité exécutif de l’entreprise depuis plusieurs années, et qui fait partie de la famille d’actionnaires principale.

Olaf Kordes, qui a passé plus de 20 ans chez Alpha Private Equity Funds en France et en Allemagne, est également nommé administrateur délégué, en remplacement de Jo Santino , qui ne renouvellera pas non plus son mandat d’administrateur.

Ce dernier partira par ailleurs à la retraite en 2022: Luxempart se lancera donc à la recherche de son successeur au comité exécutif.

L’assemblée générale de Luxempart est maintenue le 27 avril prochain, mais se tiendra à distance, en webcast et par correspondance.