LIFESTYLE & VIE PRATIQUE — Sorties

Secret d’histoire (2/10)

Le Luxembourg raconté en histoire: 1308



Sceau de l’empereur Henri VII, comte de Luxembourg. Reproduction en faïence. (Photo: Lëtzebuerg City Museum)

Sceau de l’empereur Henri VII, comte de Luxembourg. Reproduction en faïence. (Photo: Lëtzebuerg City Museum)

Le Luxembourg se raconte aussi par son histoire, les grandes dates et les petites anecdotes, ces événements qui ont façonné le Grand-Duché jusqu’à ce qu’il devienne ce qu’il est aujourd’hui. Tout au long de l’été, Paperjam a demandé à l’historien Guy Thewes, directeur des 2 Musées de la Ville de Luxembourg, de raconter l’histoire du pays à travers 10 dates. Pour cette deuxième étape dans le temps, repartons le 27 novembre 1308.

27 novembre 1308 Un comte de Luxembourg à la tête du Saint-Empire germanique

Guy Thewes: «Le 27 novembre 1308 est un grand jour pour la maison de Luxembourg. Réunis à Francfort-sur-le-Main, les princes électeurs allemands élisent le comte de Luxembourg Henri VII comme ‘roi des Romains’. Cette accession à la dignité royale, et plus tard impériale, est l’aboutissement d’une longue ascension. Autour du château initial, les comtes de Luxembourg avaient rassemblé peu à peu des territoires par leurs mariages, leurs liens de vassalité et surtout par la guerre, formant ainsi un comté étendu entre Meuse et Moselle. Henri VII est loin d’être ‘un petit seigneur frontalier’. Il a séjourné à la cour de France; il jouit de l’appui du pape; son frère cadet Baudouin est archevêque de Trèves et compte donc parmi les sept princes électeurs. C’est d’ailleurs ce dernier qui, avec un autre ‘Luxembourgeois’, l’archevêque de Mayence, Pierre d’Aspelt, décide les autres électeurs à porter leur choix sur Henri VII. Une fois élu et couronné, le nouveau roi se hâte de consolider son pouvoir. Il réussit à marier son fils aîné, le futur Jean l’Aveugle, avec l’héritière du royaume de Bohême. Puis il se met en route vers l’Italie pour se faire couronner empereur par le pape à Rome. Impliqués désormais dans la grande politique européenne, les membres de la dynastie des Luxembourg s’éloignent de leur terre natale. Charles IV, le petit-fils d’Henri VII, élèvera le comté au rang de duché en 1354, mais il résidera durant son règne à Prague, la capitale du royaume de Bohême.»

Guy Thewes est docteur en histoire. Après quelques années d’enseignement, il entre au service du Musée d’histoire de la Ville de Luxembourg en 1993 en tant qu’historien, avant de devenir conservateur en 1999. Aujourd’hui, il est directeur des 2 Musées de la Ville de Luxembourg. Il est également secrétaire général de l’Institut grand-ducal de Luxembourg et représentant de la Ville de Luxembourg au sein du Réseau des villes fortifiées de la Grande Région.

Le roi Henri VII lors de son élection à Francfort en 1308. Extrait du Codex Balduini Trevirensis.  (Illustration: Landeshauptarchiv Koblenz)

Le roi Henri VII lors de son élection à Francfort en 1308. Extrait du Codex Balduini Trevirensis. (Illustration: Landeshauptarchiv Koblenz)