POLITIQUE & INSTITUTIONS — Economie

Selon Eurostat

Le Luxembourg parmi les champions de l’inflation en mai



Le taux d’inflation luxembourgeois est deux fois plus élevé que la moyenne enregistrée en zone euro, selon les données d’Eurostat. (Photo: Nader Ghavami/Maison Moderne)

Le taux d’inflation luxembourgeois est deux fois plus élevé que la moyenne enregistrée en zone euro, selon les données d’Eurostat. (Photo: Nader Ghavami/Maison Moderne)

Le taux d’inflation s’affiche à 4% au Luxembourg en mai, soit deux fois plus que la moyenne de la zone euro, montrent les dernières données d’Eurostat.

Le taux annuel d’inflation a atteint 4% en mai au Luxembourg, ce qui en fait le troisième pays de l’UE à l’indicateur le plus élevé, juste derrière la Pologne (4,6%) et la Hongrie (5,3%), selon Eurostat.

À l’inverse, la Grèce (-1,2%), Malte (0,2%) et le Portugal (0,5%) affichent les taux les plus bas.

En zone euro, le taux moyen d’inflation a atteint 2%, porté principalement par la hausse des prix de l’énergie (+1,19 point de pourcentage), des services (+0,45) et des biens industriels hors énergie (+0,19).

La BCE maintient sa stratégie

Quant à l’UE, son taux d’inflation s’élève à 2,3% en mai. Ce rebond de l’indicateur autour de 2% signe son retour à un niveau inédit depuis 2018. Pour rappel, la Banque centrale européenne s’est fixé l’objectif d’atteindre un taux d’inflation «suffisamment proche, mais inférieur à 2%», en lançant son programme de rachat d’actifs couplé à une baisse de ses taux directeurs en 2015.

Jeudi dernier, le conseil des gouverneurs de la BCE a laissé ses taux d’intérêt inchangés , estimant que ce rebond de l’inflation est temporaire et lié à la hausse des prix de l’énergie et aux goulots d’étranglement constatés au niveau de l’offre en cette période de redémarrage.