POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Une visite exceptionnelle

Le Luxembourg offre 100.000 euros à Raoni



Raoni, chef des indiens Kayapo, poursuit son combat pour sauver la forêt d’Amazonie et les communautés qui y vivent. Il a rencontré ce lundi le Premier ministre Xavier Bettel et le ministre des Finances Pierre Gramegna, qui l’ont assuré du soutien du Luxembourg.

Le chef indien Raoni était à Luxembourg ce lundi, avec une délégation de la région où vivent les indiens Kayapo. Une étape dans une vaste tournée européenne au cours de laquelle Raoni -accompagné de Tapy, chef des Yawalapiti et représentant des indiens des tribus du Haut-Xingu- compte récolter des fonds pour la protection de la réserve de Xingu, où vivent plusieurs communautés. Celle-ci est régulièrement menacée par des initiatives industrielles hors la loi, qui mènent des actions de déforestation. Un million d’euros est nécessaire pour que les indiens disposent de balises au sol et de drones de surveillance.

Le Fonds climat sollicité

Le Luxembourg ne sera pas en reste dans ce combat puisque le Premier ministre Xavier Bettel a proposé une contribution financière à hauteur de 100.000 euros à l’association Forêt Vierge qui accompagne Raoni. C’est le Fonds climat qui sera, pour cela, sollicité.

À 89 ans, le chef indien n’a en tout cas rien perdu de sa détermination. C’est à pied qu’il est arrivé à l’Hôtel de Bourgogne, accompagné de son aide de camp et d’un autre chef de sa région. Les territoires des deux hommes représentent un confetti en Amazonie. «Mais cela fait tout de même 70 fois le Luxembourg», a-t-on expliqué au Premier ministre et à Pierre Gramegna , ministre des Finances, qui assistait à la rencontre.

Dali, Tintin et une massue en cadeau

La visite n’est pas passée inaperçue dans les couloirs de l’administration, où les visites officielles sont pourtant nombreuses. Pour l’occasion, le Premier ministre a fait visiter son bureau au chef indien, lui montrant des œuvres de Dali et un buste de Tintin.

240918.jpg

Xavier Bettel a annoncé qu’il ne se servirait pas du cadeau du chef indien. (Photo: Matic Zorman)

Raoni a pour sa part offert à son hôte une massue traditionnelle, dont son peuple se servait pour tuer ses ennemis. À quelques jours des élections européennes, le cadeau pourrait être le bienvenu, mais Xavier Bettel a annoncé qu’il n’en ferait rien. Bien qu’il ait demandé à Raoni de lui montrer comment s’en servir.

Xavier Bettel a promis de se rendre chez les Kayapo

Ces échanges ont ensuite laissé la place à une séance de travail, au cours de laquelle Raoni a rappelé son combat vital pour les peuples d’Amazonie. Le Premier ministre y a été très attentif, expliquant que la lutte contre le changement climatique était une priorité de son gouvernement et que le Luxembourg continuerait à soutenir les pays en voie de développement dans leur combat contre ce phénomène.

240919.jpg

Le cacique des Kayapo était accompagné d'un autre chef et d’une petite délégation. (Photo: Matic Zorman)

Cela avant de raccompagner Raoni, visiblement pressé d’aller manger en ville. Les deux hommes devraient se revoir. En effet, le chef indien a officiellement invité Xavier Bettel à venir en Amazonie. Et celui-ci lui a promis que sa visite se concrétiserait.