POLITIQUE & INSTITUTIONS — Europe

Statistiques

Le Luxembourg a fortement réduit son écart de TVA



264572.jpg

Au total, la Commission accuse toujours 137,5 milliards d’euros de pertes de recettes de TVA. (Photo: Shutterstock)

Le Luxembourg est passé de 119 millions d’euros d’écart de TVA en 2016 à 23 millions d’euros en 2017, soit une réduction de 81% selon la dernière étude de la Commission européenne.

Le Luxembourg fait partie des pays européens qui ont le plus réduit leur écart de TVA entre 2016 et 2017, selon une étude publiée le 5 septembre par la Commission européenne.

L’écart de TVA se définit comme la différence globale entre les recettes de TVA attendues et le montant effectivement perçu.

Le Luxembourg est passé de 119 millions d’euros d’écart de TVA en 2016 à 23 millions d’euros en 2017, soit une réduction de 81%.

Globalement, pour l’ensemble des États membres, la Commission observe une diminution de l’écart de TVA de 7,9 milliards d’euros, mais accuse toujours 137,5 milliards d’euros de pertes de recettes de TVA.

«Pour progresser davantage, il nous faudra réformer en profondeur le système de TVA afin qu’il résiste mieux à la fraude. Nos propositions visant à mettre en place un véritable système de TVA favorable aux entreprises sont toujours sur la table. Les États membres ne peuvent pas se permettre de rester les bras croisés quand des pratiques illégales telles que la fraude à la TVA de type ‘carrousel’ et les incohérences du système leur font perdre des milliards», a commenté Pierre Moscovici, commissaire pour les affaires économiques et financières, la fiscalité et les douanes, dans un communiqué.