POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

trois places perdues par rapport à 2019

Le Luxembourg 18e au classement mondial de l'innovation



257148.jpg

Le Luxembourg risque de sortir bientôt du Top 20 mondial des pays les plus innovants. (Photo: Shutterstock)

Le Luxembourg reste dans le Top 20 mondial de l'innovation au classement WIPO. Mais le pays perd chaque année du terrain: il était encore 9e en 2015.

Chaque année, le classement WIPO (World intellectual property organization), réalisé en collaboration avec la business school Insead et la Cornell university, donne un aperçu des résultats en matière d'innovation de 130 pays dans le monde. Celui de 2019 vient d'être publié. C'est la Suisse qui figure en tête, tandis que la Suède figure en seconde position et les USA en 3e.

9e en 2015, 15 en 2018, 18e en 2019

Il confirme une tendance amorcée voici quelque temps déjà: le Luxembourg perd de plus en plus de places au fil des années. Alors que le pays était encore 9e en 2015, il n'était plus «que» 15e en 2018 et pour 2019 il se situe à la 18e place. Ce qui reste tout de même honorable car si on fait abstraction des deux cas particuliers que sont Hong Kong et Singapour il est sans doute le meilleur des «petits» pays, même si il figure dans la catégorie des pays à «revenu élevé», élément propice à stimuler l'innovation.. 

Mais au-delà du classement brut, ce sont souvent les conclusions générales tirées des analyses des chiffres qui sont intéressante et définissent certaines grandes tendances. Des pays se servent d'ailleurs de celles-ci pour ajuster leur action, ce qu'a notamment fait l'Inde au cours des années passées.

Un faible impact du ralentissement économique

En 2019 la première conclusion  est que malgré le ralentissement économique l'innovation est en expansion dans le monde entier. «À l’heure actuelle, pays développés et pays en développement encouragent l’innovation en tant que moteur du développement socioéconomique», peut-on lire dans l'étude. Qui note que les dépenses mondiales dans le domaine de la recherche-développement ont augmenté plus rapidement que l'économie mondiale, et ont plus que doublé entre 1996 et 2016. Mais deux inquiétudes pointent:  les dépenses publiques augmentent lentement ou même pas du tout et le protectionnisme accru présente des risques pour les réseaux mondiaux.

Autre enseignement: certains pays à revenu intermédiaire montent en puissance. Des pays comme l'Inde, le Vietnam, le Kenya ou la Moldavie de distinguent ainsi pour la 9e année consécutive. Israël pour sa part occupe la 10e place du classement et devient le premier pays de la région Afrique du Nord et Asie occidentale à atteindre ce rang.

Des écarts importants demeurent

WIPO souligne encore que si l'innovation se développe, des écarts importants demeurent entre certains pays. Une des raisons est que «les dépenses en matière d’innovation restent concentrées dans un petit nombre de pays et de régions». Il demeure un gouffre dans le domaine de l'innovation entre les pays à revenu intermédiaire et ceux à revenu élevé. Un plafond de verre que la Chine s'évertue tant et plus à briser, mais aussi dans une moindre mesure par le Brésil, l'Inde et la Russie.

De plus, certains pays transforment plus facilement les investissements en résultat que d'autres. Et des différences se relèvent même entre pays à revenu élevé: si la Suède traduit son innovation en un niveau élevé de production, Singapour obtient des résultats inférieurs à ce qui serait attendu.