ENTREPRISES & STRATÉGIES — Industrie

Aviation d’affaires

Luxaviation signe un nouveau partenariat en Suisse



Des avions King Air 350 à dix places et King Air 250 à huit places pourraient assurer de futurs trajets entre Lugano, Genève et Berne. (Photo: Luxaviation) 

Des avions King Air 350 à dix places et King Air 250 à huit places pourraient assurer de futurs trajets entre Lugano, Genève et Berne. (Photo: Luxaviation) 

Luxaviation a signé un accord de principe avec le consortium Amici dell’Aeroporto, qui vise à développer les liaisons aériennes entre les trois villes suisses de Lugano, Berne et Genève.

Luxaviation s’intéresse aux liaisons suisses, en signant un partenariat avec Amici dell’Aeroporto. Ce consortium, composé des sociétés Ceresia Holding SA et Investindustrial Services SA, a répondu à l’appel d’offres de la Ville de Lugano et du Canton du Tessin quant à la privatisation de leur aéroport.

L’accord de principe entre l’opérateur d’avions et d’hélicoptères d’affaires Luxaviation et Amici dell’Aeroporto prévoit l’établissement de liaisons directes depuis Lugano jusqu’à Genève et Berne, «trois centres d’affaires helvétiques», selon Luxaviation.

Des vols de moins d’une heure

Amici dell’Aeroporto prévoit initialement de proposer deux vols aller-retour quotidiens vers Genève et un vol aller-retour quotidien vers Berne avec une durée de vol ne dépassant pas une heure. En cas de succès, la liste des destinations sera progressivement élargie, avec l’ambition de faire de Lugano un hub, intégré au réseau de transports publics et privés. La liaison aérienne sera assurée par de nouveaux avions King Air 350 à dix places et King Air 250 à huit places, à faible consommation et faibles émissions de CO2 et de nuisances sonores. Alors qu’aujourd’hui, les liaisons ferroviaires depuis Lugano jusqu’à Genève et Berne durent respectivement cinq heures et demie et trois heures et demie.

«Nous sommes convaincus qu’Amici dell’Aeroporto présente une solution précieuse pour l’aéroport de Lugano et l’écosystème local», a commenté Patrick Hansen , CEO de Luxaviation. Le groupe avait déjà ouvert un bureau à Lugano en septembre 2018 pour renforcer son offre d’aviation d’affaires en Suisse. Il est également titulaire d’un AOC (air operator’s certificate, certificat d’exploitation aérienne) pour la Suisse et d’un FBO (fixed-base operator, terminal privé) à l’aéroport de Zurich.

Les 1.300 employés de l’entreprise luxembourgeoise travaillent sur les cinq continents dans les domaines de la gestion d’avions privés et commerciaux, des services d’affrètement aérien privé, et de la gestion et de l’exploitation de terminaux pour passagers VIP dans 26 aéroports du monde.