LIFESTYLE & VIE PRATIQUE — Voyages

aérien

Luxair reprend ses opérations vers Madrid



Un vol a pu partir dimanche peu avant minuit pour rejoindre Luxembourg. (Photo: Luxair/Archives)

Un vol a pu partir dimanche peu avant minuit pour rejoindre Luxembourg. (Photo: Luxair/Archives)

La tempête Filomena a piégé à Madrid des passagers de Luxair, l’aéroport de Madrid-Barajas ayant fermé pour des raisons de sécurité. Finalement, les vols depuis la capitale espagnole ont pu reprendre dimanche dans la nuit.

L’intensité de la tempête Filomena, qui a entraîné d’importantes chutes de neige en Espagne, a provoqué vendredi soir la fermeture de l’aéroport de Madrid-Barajas pour des raisons de sécurité. Le vol Luxair à bord duquel se trouvaient 97 passagers n’a donc pas pu décoller.

Tous ont dû faire face à une situation inconfortable. «De par l’ampleur inattendue de la situation à Madrid (l’accès à l’aéroport par voie routière a été interdit par les autorités espagnoles pour des raisons de sécurité) et le nombre important de passagers concernés (toutes compagnies aériennes confondues), l’organisation d’hôtels s’est avérée complexe, malgré l’anticipation des équipes Luxair. Pour fluidifier les réservations et offrir des solutions confortables le plus rapidement possible à l’ensemble des passagers, Luxair a octroyé à ces derniers un forfait de 120 euros par personne pour l’organisation d’une chambre d’hôtel par leurs propres moyens», explique Luxair dans un communiqué. Assurant que l’équipage de l’avion était «resté auprès des passagers, et les équipes à Luxembourg, assurant le suivi de la situation en direct, ont tenu informé les passagers de l’évolution de la situation, à plusieurs reprises, et dès qu’une information confirmée était rendue disponible».

Finalement, l’aéroport a à nouveau ouvert dimanche. Le vol a décollé peu avant minuit pour se poser au Findel à 1h50 ce lundi matin. 

Tout n’est cependant pas encore réglé. Malgré la réouverture de Madrid-Barajas, un vol en partance de Luxembourg dimanche soir et un autre en provenance de cet aéroport ont été reportés de 24h.

Neige en Espagne, baignade en Grèce

La dépression Filomena fait en tout cas vivre une situation inédite en Europe.

Ainsi, une coulée froide et une tempête de neige frappent l’Espagne – notamment la Castille – et le Portugal. Madrid n’avait plus connu d’aussi importantes chutes de neige depuis 1971. Les écoles de la ville demeureront d’ailleurs fermées ces lundi et mardi. On notera qu’une température de -35,8°C a été mesurée à 1.872m d’altitude par une station semi-professionnelle au lieu-dit Vega de Liordes.

La vague de  froid intense devrait encore durer quelques jours.

Mais dans le même temps, Filomena a provoqué en parallèle une impulsion d’air saharien particulièrement chaud ce week-end sur l’est du Maghreb, puis sur le centre de la Méditerranée, avant d’atteindre la Grèce. L’anomalie de température de la masse d’air a alors dépassé les +15°C entre la Tunisie, Malte, la Sicile et la Grèce ce week-end. La température ambiante était donc de 33°C en Tunisie, de 25,8°C à Luqa sur l’île de Malte, de 25°C à Palerme, de 23°C dans le Péloponnèse grec et de presque 27°C en Crète. Au soleil, la température ressentie était encore plus élevée.

On pouvait donc se baigner agréablement dans les eaux du Pirée à Athènes, tandis que des batailles de boules de neige avaient lieu dans les rues madrilènes!