ENTREPRISES & STRATÉGIES — Services & Conseils

Transport

Luxair dévoile un avion relooké par Sumo



Le Boeing 737-800 relooké a pris son envol samedi dernier pour Ajaccio – il portera l’œuvre de Sumo jusqu’en mars 2021. (Photo: Luxair)

Le Boeing 737-800 relooké a pris son envol samedi dernier pour Ajaccio – il portera l’œuvre de Sumo jusqu’en mars 2021. (Photo: Luxair)

L’artiste contemporain luxembourgeois a posé sa griffe sur le fuselage de deux avions de la compagnie aérienne, qui revendique la «première galerie d’art volante du Luxembourg».

Avec des messages colorés comme «Live life like it’s the weekend», «Feeling fine on cloud nine», ou encore «Free at last», l’artiste luxembourgeois Sumo a laissé libre cours à sa créativité sur le fuselage de l’un des Boeing 737-800 de Luxair.

La compagnie aérienne luxembourgeoise a révélé, vendredi, les premières images de cette collaboration inédite faite de paysages colorés et de personnages imaginaires qui donnent résolument le sourire aux voyageurs et autres «plane spotters».

Ceux-ci attendent d’ailleurs de découvrir le second appareil décoré par le maître du street art luxembourgeois: un De Havilland Q400 qui sera révélé d’ici «quelques jours», informe Luxair, dans un communiqué où elle invite le public à suivre ses appareils en temps réel sur le web .

Celui qui est également connu sous le nom de Christian Pearson va aussi customiser la cabine des deux appareils, avec, prochainement, l’arrivée de repose-têtes au design frais et entraînant, ainsi que des cadres exposant ses œuvres. «Grâce à cette collaboration, Luxair crée ainsi la première galerie d’art volante du Luxembourg», affirme la compagnie, qui publie d’ailleurs une nouvelle édition de son magazine de bord entièrement relookée par Sumo.

J’espère avoir pu transmettre ma motivation et contribuer à redonner de la joie à voyager.

Sumo,  artiste luxembourgeois de street art

«Nous avons tous travaillé 24 heures sur 24, pour soigner chaque détail», explique pour sa part Sumo. «C’est de loin l’un des projets les plus stimulants et agréables sur lesquels j’ai eu à travailler. J’espère avoir pu transmettre ma motivation et contribuer à redonner de la joie à voyager», ajoute-t-il, alors que 2020 marque les 25 ans de sa carrière.

Ce projet a nécessité 200 heures de création artistique, et rien que pour le premier avion décoré, 11 personnes ont été mobilisées pour la pose des stickers qui recouvrent le fuselage. Ceux-ci y resteront jusqu’en mars 2021, précise la compagnie aérienne.