POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Revue de presse

Le loyer du penthouse d’Étienne Schneider pose question



L’ancien ministre de l’Économie est pointé du doigt pour ses liens avec l’homme d’affaires luxembourgeois Flavio Becca. (Photo: Jan Hanrion/Maison Moderne)

L’ancien ministre de l’Économie est pointé du doigt pour ses liens avec l’homme d’affaires luxembourgeois Flavio Becca. (Photo: Jan Hanrion/Maison Moderne)

Un parfum de conflit d’intérêts plane autour de l’ancien ministre de l’Économie dans ses relations avec Flavio Becca, selon Reporter.lu.

3.000 euros par mois pour un penthouse de 170m² situé dans le nouveau quartier de Cessange, soit moitié moins que le prix du marché: le montant du loyer payé par Étienne Schneider à T-Comalux, société détenue par Flavio Becca, retient l’attention de Reporter.lu.

Interrogé à ce sujet, l’ancien ministre de l’Économie (LSAP) rétorque que l’appartement s’étend sur 130m² et que le loyer payé s’aligne donc grosso modo sur les prix du marché. À la différence que le contrat de bail de trois ans renouvelable fait état de trois mois et demi de gratuité de loyer.

Emplacements ministériels en question

Nos confrères soulignent aussi les liaisons existant entre Flavio Becca et Étienne Schneider à l’époque où ce dernier officiait au gouvernement de Xavier Bettel (DP). Il avait été question de transférer l’état-major de l’armée à l’immeuble Darwin de la Cloche d’Or, un édifice développé par Grossfeld PAP, une autre société de la galaxie Becca. Finalement, l’état-major de l’armée s’est installé à la route d’Esch, tandis que le ministère de la Santé est appelé à emménager dans le building Darwin.