POLITIQUE & INSTITUTIONS — Justice

lockdown party

Lourdes amendes pour des fêtards luxembourgeois



À ce stade, le total des amendes dépasse les 45.000 euros. (Photo: Shutterstock)

À ce stade, le total des amendes dépasse les 45.000 euros. (Photo: Shutterstock)

La police est intervenue dans la nuit de vendredi à samedi pour mettre fin à une lockdown party dans le village de Tintigny, à 30km de la frontière grand-ducale. De nombreux Luxembourgeois ont été sanctionnés.

Pas moins de 61 PV ont été dressés par la polie belge suite à une lockdown party qui avait lieu dans la nuit de vendredi à samedi dans un gîte de la commune gaumaise de Tintigny, éloignée de la frontière grand-ducale d’une trentaine de kilomètres. Et la moitié des participants étaient originaires du Grand-Duché, l’autre moitié de France, selon les autorités judiciaires belges, relayées par les médias locaux. Chacun devra donc payer 750 euros de transaction pénale.

C’est une jeune fille de 20 ans qui aurait loué le gîte via Airbnb pour y fêter son anniversaire. Vers 4h du matin, la police a remarqué une concentration anormale de voitures et la présence de nombreuses personnes dehors. La musique n’était pas très discrète non plus. Des renforts ont alors été appelés pour mettre fin à la fête, interdite en cette période de pandémie.

Le bourgmestre de Tintigny, Benoît Piedboeuf (MR), par ailleurs membre du conseil d’administration des CFL, déplore ces agissements, qui sont «un mauvais exemple, exactement à l’opposé de ce qu’il faut faire».