ENTREPRISES & STRATÉGIES — Technologies

Rapport de l’OEB

Les demandes de brevet en baisse au Luxembourg



222600.jpg

Le nombre de brevets européens délivrés a augmenté de 21%. Le Luxembourg en a reçu 457, en hausse par rapport à 2017 (429). (Photo: Shutterstock)

L’Office européen des brevets (OEB) a publié, mardi, son rapport annuel pour l’année 2018. Les États-Unis restent le pays déposant le plus de demandes, devant l’Allemagne, le Japon et la France. Le Luxembourg arrive à la 27e position, avec 455 demandes, en baisse de 14,6%.

174.317. C’est le nombre de demandes de brevet qui ont été déposées auprès de l’Office européen des brevets (OEB) durant l’année écoulée. Dans son rapport annuel publié mardi, l’OEB annonce ainsi une hausse de 4,6% des demandes au niveau mondial.

Les États-Unis (43.612) restent le pays déposant le plus de demandes, devant l’Allemagne (26.734), le Japon et la France (10.317). La Belgique arrive 13e (2.360) et le Luxembourg 27e, avec 455 demandes de brevet déposées, soit une baisse de 14,6% par rapport à 2017.

457 brevets délivrés au Luxembourg

Le Grand-Duché a donc représenté 0,3% des demandes reçues par l’OEB en 2018, contre 25% pour les États-Unis, 6% pour la France, ou encore 1% pour la Belgique.

Le nombre de brevets européens délivrés a augmenté de 21%. Le Luxembourg en a reçu 457, en hausse par rapport à 2017 (429). À titre de comparaison, la France en a reçu 8.610, l’Allemagne 20.804, et la Belgique 1.373.

Parmi les 457 brevets délivrés au Grand-Duché, 73 étaient dans le domaine des transports, 51 dans les technologies médicales, 48 dans celui des moteurs, pompes et turbines, et 29 dans la communication numérique. Le rapport ne précise toutefois pas la proportion d’entreprises ou de centres de recherche qui ont obtenu ces brevets dans le pays.