POLITIQUE & INSTITUTIONS — Europe

Sanction

Le PPE suspend le parti de Viktor Orban



224195.jpg

Le parti du Premier ministre hongrois avait déjà menacé de sortir définitivement du PPE en cas de sanction. (Photo: Shutterstock)

Le Parti populaire européen a décidé de suspendre avec effet immédiat le Fidesz, le parti du Premier ministre hongrois, Viktor Orban, en raison de ses campagnes nauséabondes à l’encontre des dirigeants européens.

Les dirigeants de la droite européenne réunis mercredi à Bruxelles ont décidé de sanctionner la formation politique du Premier ministre hongrois, Viktor Orban, pour ses campagnes diffamatoires et conspirationnistes à l’encontre des dirigeants européens, notamment le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker.

Le Parti populaire européen (PPE) a donc voté à 190 voix pour (et 3 contre) une suspension avec effet immédiat du Fidesz, qui n’aura plus voix au chapitre, comme l’a précisé le président du PPE, Joseph Daul, dans un tweet:

 

Il ne s’agit pas d’une exclusion, mais le Fidesz avait indiqué qu’il quitterait immédiatement le PPE en cas de suspension.