ENTREPRISES & STRATÉGIES
TECHNOLOGIES

Début des candidatures

Le concours «Business Woman of the Year 2019» est lancé



221169.jpg

Qui succédera à Nathalie Dondelinger (Kliber) et Alexandra Fernández Ramos (Travelsify) pour la 10e édition du concours? (Photo: Gaël Lesure / Archives)

Les candidatures à la 10e édition du concours «Business Woman of the Year» sont ouvertes. L’innovation sera au cœur du processus qui permettra de désigner la grande gagnante le 5 juin.

L’entrepreneuriat au féminin, un potentiel encore inexploité. Pour combler ce déficit, la Banque internationale à Luxembourg (Bil) a lancé, en 2006, le prix «Business Woman of the Year».

Le concours, qui en est cette année à sa 10e édition, est organisé dans l’ambition renouvelée de rappeler l’importance du rôle des femmes dans le monde économique, et de soutenir l’entrepreneuriat au féminin.

«Des freins existent encore dans le monde du travail pour une plus grande égalité hommes-femmes, pourtant compétences et talent ne connaissent pas les genres. Avec le concours ‘Business Woman of the Year’, nous essayons d’apporter notre pierre à l’édifice, en mettant un coup de projecteur sur l’entrepreneuriat au féminin», explique Karin Scholtes, head of people, culture and communication de la Bil.

Innovant et impactant

Chaque candidate devra soumettre son dossier sur www.bilbusinesswoman.com avant le 24 avril prochain. Critères d’admission: un projet qui doit être innovant et impacter positivement l’économie du Luxembourg.

Le concours s’adresse aux chefs d’entreprise, mais aussi aux cadres dans une start-up ou une PME établie au Luxembourg.

Le jury invitera ensuite les cinq meilleures candidates à pitcher leur projet le 5 juin 2019 pour désigner la Business Woman of the Year, qui recevra un chèque de 10.000 euros.

Le jury est composé d’hommes et de femmes de la Bil, ainsi que des partenaires de l’initiative: le Technoport, Jonk Entrepreneuren, Paul Wurth Incub, Schiltz & Schiltz, Equilibre et Wide.

Paperjam est partenaire média du concours.