ENTREPRISES & STRATÉGIES — Services & Conseils

sécurité

Le LCGB s’inquiète du rachat de G4S



L’américain Allied Universal devrait reprendre l’entreprise de sécurité G4S. (Photo: Shutterstock)

L’américain Allied Universal devrait reprendre l’entreprise de sécurité G4S. (Photo: Shutterstock)

L’entreprise américaine de sécurité Allied Universal est bien partie pour reprendre sa concurrente britannique G4S et ses plus de 530.000 salariés. Le LCGB surveillera de près ce rachat, et compte bien protéger les 1.230 personnes qu’elle emploie au Luxembourg.

L’avenir de G4S semble de plus en plus américain. Après avoir refusé plusieurs propositions de rachat ces derniers mois, l’entreprise de sécurité britannique verrait d’un bon œil la dernière offre de l’américaine Allied Universal, à 245 pence par action. La direction la juge «juste et raisonnable» dans un  courrier adressé à ses actionnaires, où elle les invite à accepter cette proposition .

Quelle stratégie au Luxembourg?

Dans ce dernier, le conseil d’administration note «l’importance qu’Allied accorde aux compétences et à l’expérience des employés de chez G4S, et leur intention de protéger pleinement les droits contractuels et statutaires existants en matière d’emploi pour les salariés et membres de la direction». La société emploie plus de 530.000 personnes dans le monde, dont 1.230 au Luxembourg. Pour qui le LCGB s’inquiète.

«Que va-t-il se passer au Luxembourg? Quelle va être la stratégie de ce nouveau leader mondial, qui aurait ainsi 800.000 salariés au total?», s’interroge Paul Glouchitski, son secrétaire adjoint. Le syndicat précise dans un communiqué qu’il sera «particulièrement vigilant au déroulement du rachat et veillera à ce que les droits et acquis de tous les salariés soient maintenus». Il prévoit dans ce cadre une entrevue avec la Fedil Security Services.

Cet épisode intervient après des malentendus suite à la vente des activités de transport de fonds de G4S à la société Brink’s le mois dernier .