POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Démission de la présidence des républicains

Laurent Wauquiez jette le gant



243858.jpg

Lâché par les poids lourds de son propre camp, la pression était intenable pour Laurent Wauquiez. (Photo: Shutterstock)

À peine 18 mois après son arrivée à la présidence des Républicains, Laurent Wauquiez a décidé de jeter le gant. La pression était devenue trop forte suite à la débâcle des élections européennes.

C’est contre toute attente que Laurent Wauquiez, président des Républicains depuis 18 mois, a annoncé qu’il démissionnait de ses fonctions lors du JT de TF1 dimanche soir. Jusque là, le président du conseil régional Rhône-Alpes semblait s’accrocher tant et plus, et résister aux vents contraires.

Lâchés par les ténors

Mais la pression était devenue trop forte suite à la débâcle des dernières élections européennes, au cours desquelles Les Républicains ont enregistré un résultat de 8,48%! Plusieurs ténors du parti avaient annoncé qu’ils auraient démissionné dans ce contexte tandis que des maires annonçaient leur intention de quitter le parti.

La fronde est aussi venue du Sénat, où Gérard Larcher avait notamment lancé avec d’autres personnalités de premier plan un mouvement afin de reconstruire «la droite et le centre». Laurent Wauquiez risquait donc d’être purement et simplement contourné, et d’assister à l’explosion de la droite française.

Il a donc préféré tirer sa révérence plutôt que de devoir encore faire face à une véritable fronde.