LIFESTYLE & VIE PRATIQUE — Foodzilla

où va manger?

Laurent Bravetti passe à table



Laurent Bravetti travaille dur, mais ne manque jamais d’autodérision ni de bonnes adresses!  (Design:  Lowicvilla )

Laurent Bravetti travaille dur, mais ne manque jamais d’autodérision ni de bonnes adresses!  (Design: Lowicvilla )

Laurent est directeur de Volvo Bus Luxembourg. Laurent est aussi DJ au Bazaar à ses heures perdues. Laurent a du style et donc forcément des bons plans post-confinement. Faites confiance à Laurent.

«Je n’ai jamais mangé de pangolin, je n’ai jamais mangé de pangolin, je n’ai jamais mangé de pangolin, je vous le jure! Par contre, j’adore manger dans les restaurants du pays qui me procurent des plaisirs divers et variés! Ayant traîné mes guêtres dans la plupart des cuisines gastronomiques du Grand-Duché pour feu le magazine Luxuriant, j’ai eu le grand privilège de rencontrer des chefs formidables, artistes des fourneaux, dont le plus grand point commun est la générosité pour régaler leurs convives. Voici donc quelques-unes des adresses que je fréquente ardemment et où je me tarde de retourner (pauvre pangolin qui n’avait rien demandé à personne, surtout pas à être mangé sur un marché miteux, et pauvres de vous à qui je vais donner l’eau à la bouche!).»

La bistronomie par excellence!

«À Strassen, je me rends très régulièrement au Lion d’Or tenu par le chef étoilé Jérémmy Parjouet (non, ce n’est pas un restaurant chinois, arrêtez avec ça...). En ces temps de confinement, c’est l’adresse qui me manque le plus! Je vais y déjeuner régulièrement. Je crois qu’il est impossible de trouver sur la place un menu du jour aussi bon, varié et aussi délicieusement préparé pour à peine 13€! La bistronomie à son apogée! J’y dîne aussi régulièrement et je crois que je pourrais presque y venir prendre le petit-déjeuner. J’ai un souvenir mémorable des 40 ans du chef avec un dîner à huit mains de haute volée et plus récemment d’une soirée antillaise qui s’est terminée en zoukant grâce au ti-punch maison!»

La Scala de Luxembourg

«Dans le Rollingergrund, je ne saurais que trop vous conseiller l’Opéra. Mon ami Étienne-Jean Labarrère-Claverie s’est associé à Mathieu Morvan pour relancer cette vieille adresse très connue jadis. Ils se sont réparti les rôles: un en salle, l’autre en cuisine. Le duo fonctionne comme un double en finale de Roland-Garros, pas étonnant d’y croiser régulièrement Henri Leconte (si, si, himself!). La carte est recherchée, les vins de haute volée (de revers, vous avez la blague?) et bien évidemment, il n’est pas rare de voir la soirée s’éterniser dans les étages privatisables, le champagne coulant à flots! Jeu, set et match!»

L’Italie sans confinement

«Ne pouvant renier mes origines, je suis un fidèle de la Trattoria da Gino! Dès que vous poussez la porte de son établissement, Gino Roberto vous transporte immédiatement en Lombardie, en Emilia-Romagna, dans les Pouilles, dans tous ces endroits où on a envie de se promener en famille en se demandant si on ne va pas croiser Don Camillo au détour d’une rue... La cuisine y est simple mais parfaitement exécutée, et toujours avec beaucoup de générosité! Quelques plats de pâtes écrits sur un tableau noir, une viande, un poisson, un ou deux desserts, on sent l’honnêteté dans la carte et dans les produits! Un seul conseil: se jeter corps et âme sur le fameux Strascinate alle Cime di Rapa e Acciughe. Comme disait mon grand-père, on en mangerait sur la tête d’un pouilleux!»

Le restaurant préféré de mes enfants

Ni McDo ni Burger King ici, mais un restaurant de vrais burgers! Chez Charles Sandwiches, à la gare ou en ville, on débarque à l’improviste quand on a épuisé toutes les options possibles de ravitaillement de nos chères têtes blondes! Ici, c’est le succès assuré pour eux comme pour nous! On adore le Action Bronson: 1kg de steak et 1h de bière à volonté (on ne sait pas ce qu’on aime le plus des deux)! Petite faim, s’abstenir. Mention spéciale pour le service toujours au top autant pour les parents que pour les enfants! La dernière info: un service de livraison est en place en ces temps de confinement. Le réconfort absolu!

L’adresse inconnue que personne ne connaît mais que tout le monde va découvrir

Roulement de tambour... L’adresse inconnue que personne ne connaît se trouve à Livange! Oui, vous avez bien lu! Sur une petite zone artisanale se trouve l’Angolino, un restaurant-pizzeria comme on les aime! On est accueilli à bras ouverts, le service est chaleureux, le chef vient toujours en salle voir si ses clients sont satisfaits, on a envie d’y traîner toute la journée avec un amaretto ou un limoncello en jouant à la scopa! Ici, tout est centré sur la cuisine des Abbruzes, une des plus gourmandes d’Italie, car elle y mêle les saveurs de l’arrière-pays montagneux et de la mer! On y vient souvent manger les fameuses arrosticini, ces brochettes d’agneau cuites au brasero. Un véritable délice!

J’espère vous avoir fait saliver et vous avoir donné envie de vous ruer sur ces adresses. Peut-être que l’on s’y croisera lorsqu’on aura tous compris qu’il fallait laisser les pangolins tranquilles...»

Le Lion d’Or : 201, route d’Arlon, Strassen, T. 26 33 44 04

Charles Sandwiches : 16, rue du Fort Bourbon, Luxembourg (Gare), T. 27 99 38 38 11

L'Opéra : 100, rue du Rollingergrund, Luxembourg, T. 26 25 86 07

Trattoria da Gino : 5, rue Glesener, Luxembourg (Gare), T. 28 77 78 25

Angolino: 6, rue Geespelt, Livange, T. 621 204 264