POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

Pandémie

Ketterthill dénonce des abus sur son personnel



Entre certains patients et le personnel chargé des tests, on déplore parfois une certaine tension. (Photo: Matic Zorman/Maison Moderne/archives)

Entre certains patients et le personnel chargé des tests, on déplore parfois une certaine tension. (Photo: Matic Zorman/Maison Moderne/archives)

Dans un communiqué de presse publié lundi, les laboratoires Ketterthill ont condamné l’agression de leur personnel par des personnes venant pour des tests Covid, affirmant qu’une infirmière avait été physiquement attaquée.

«Malgré toute la communication faite en laboratoire et sur notre site, l’agressivité des patients est de plus en plus forte et fréquente», a déclaré le laboratoire Ketterthill dans un communiqué de presse. «Nos collaborateurs (infirmiers, secrétaires et biologistes) sont confrontés quotidiennement à des débordements verbaux le plus souvent, jusqu’à ces derniers jours où l’une de nos infirmières a été agressée physiquement.»

La Pharmacie du Cèdre confirme que les gens sont de plus en plus frustrés, que le personnel subit donc des agressions verbales et des insultes. La pharmacie a de longues listes d’attente pour les tests Covid-19, leur première disponibilité pour une réservation étant pour l’an prochain. La pharmacie a également indiqué que la colère des personnes était due au fait qu’elles ne savaient pas qu’une réservation était nécessaire.

Un membre du personnel de la Pharmacie Hamilius a, pour sa part, exprimé sa compréhension à l’égard de la réticence des personnes qui ne veulent pas se faire vacciner et qui sont obligées de se faire tester pour leur travail, déclarant que, dans la plupart des cas, les gens sont calmes et «très respectueux», et se présentent à l’heure à leurs rendez-vous.

Le personnel de la Pharmacie du Globe, de la Pharmacie Ginkgo et de la Pharmacie du Cygne font aussi état d’une situation calme.  Aucune réservation n’est nécessaire pour la Pharmacie du Globe et la Pharmacie du Cygne.

Le laboratoire Ketterthill a mis en place une assistance psychologique pour son personnel qui en fait la demande, terminant son communiqué de presse par un appel à la compréhension envers son personnel: «Nos équipes sont mobilisées afin de prendre en charge les demandes des patients de façon optimale, nous attendons compréhension et bienveillance à leur égard.» Bionext et les Laboratoires Réunis n’ont pas répondu aux demandes de Delano.

Cet article a été écrit pour Delano , traduit et édité pour Paperjam.