PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS
FINTECH

Istanbul Fintech week

La Lhoft crée un pont avec la Turquie



230922.png

À l’occasion de la semaine des fintech à Istanbul, le responsable des partenariats et des écosystèmes à la Lhoft, Alex Panican, a signé un accord avec la cofondatrice du Koophub, son équivalent turc, Demet Zubeyiroglu. (Photo: Lhoft)

La Luxembourg House of Financial Technology (Lhoft) a annoncé mardi après-midi un accord avec son homologue turque pour créer des ponts entre les deux pays.

«Koophub, le centre régional fintech d’Eemea (régions de l’Europe de l’Est, du Moyen-Orient et d’Afrique), et la maison luxembourgeoise des technologies financières (Lhoft) ont signé un protocole d’accord lors de la semaine des fintech à Istanbul, le 4 avril, afin de favoriser l’innovation et de créer des ponts entre le Luxembourg et la Turquie», écrit la Lhoft dans un communiqué, alors que son CEO, Nasir Zubairi , accompagne le ministre des Finances, Pierre Gramegna , aux États-Unis.

«Le Luxembourg est une plaque tournante mondiale des services financiers», a déclaré Demet Zubeyiroglu, cofondatrice de Koophub. «Soutenant ce positionnement, le paysage des technologies financières est devenu très important grâce aux efforts de la Lhoft. Grâce à notre collaboration, nous souhaitons peser sur les opportunités et les convergences en développant des programmes et des activités communs. Ce partenariat aidera véritablement les institutions financières, les investisseurs, les avocats et les start-up à identifier des perspectives pour les deux écosystèmes.»

«Istanbul a toujours été un pont entre l’Europe, le Moyen-Orient et l’Asie, nous voyons donc de réelles synergies entre nos hubs, le Luxembourg devenant une passerelle fintech vers l’Europe occidentale», a commenté Alex Panican , responsable des partenariats et des écosystèmes à la Lhoft. «Nous sommes toujours à la recherche de nouveaux marchés pour nos fintech, et la région semble très prometteuse pour les projets regtech et/ou sur l’inclusion financière.»