PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS — Fintech

Nouvelle implantation

La fintech PPRO reçoit sa licence luxembourgeoise



229520.jpg

PPRO SA pourra désormais proposer ses services de paiement depuis le Luxembourg. (Photo: Shutterstock)

Spécialisée dans les paiements électroniques pour les professionnels, la fintech PPRO a obtenu, ce jeudi 4 avril, sa licence pour opérer au Luxembourg.

Dès 2017, la fintech londonienne PPRO annonçait son intention de créer une nouvelle implantation au Luxembourg pour pallier les effets du Brexit. C’est désormais chose faite: jeudi 4 avril, la fintech spécialisée dans les paiements a obtenu sa licence pour pouvoir opérer au Luxembourg dans le domaine de l’«e-money». La nouvelle entité PPRO SA a été lancée dans le même temps.

«Il était essentiel que nous obtenions cette licence pour continuer à opérer en Europe, quelle que soit la manière dont le Brexit se produit aujourd’hui», a affirmé Jack Ehlers, directeur des partenariats de paiement chez PPRO SA, à l’occasion de la remise de la licence.

Question de survie

PPRO propose des services de paiement alternatifs et transfrontaliers aux entreprises, comme des cartes prépayées, des solutions de paiement sans contact, ou encore des comptes de monnaies virtuelles. Pouvoir continuer à délivrer ses services à travers l’Union européenne était donc une question de survie.

Luxembourg for Finance précise  que le Grand-Duché est «une importante plaque tournante de l’UE pour les sociétés de paiement internationales telles que Alipay, PingPong, PayPal, Ebay, Amazon Pay, Rakuten, Six Payment Services et Saxo Payments Banking Circle».