PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS — Fintech

Fintech

Koosmik lève deux millions d’euros



242186.jpg

Au Togo, l’équipe de Koosmik a déjà séduit plus de 60.000 utilisateurs qui n’avaient pas de compte bancaire. (Photo: Koosmik)

La fintech d’inclusion financière dans les pays en développement a levé deux nouveaux millions d’euros pour s’étendre au Togo.

Prix spécial du jury, en janvier, au Paris Fintech Forum, et récompensée au Consumer Electronics Show de Las Vegas, la fintech luxembourgeoise Koosmik a levé deux millions d’euros auprès de Batipart International – auprès de qui elle avait levé un million d’euros en 2017 –, d’Alpharatz et de business angels de Turquie, de France, de Belgique, du Maroc et du Luxembourg.

Il y a cinq ans, Grégoire Yakan a commencé à développer une plate-forme mobile pour fournir des services financiers aux populations dépourvues de compte en banque. Grâce à cette application, les utilisateurs peuvent déposer ou retirer de l’argent et payer certaines de leurs factures.

Toujours indépendants des banques et des opérateurs de télécoms, l’application et ses services en ligne ont commencé à s’imposer au Togo, où elle compte 60.000 clients, «dont de nombreux jeunes Togolais», précise l’entreprise dans son communiqué.