LIFESTYLE & VIE PRATIQUE — Foodzilla

Ouverture

Kaempff-Kohler au Kirchberg



Le chef de cuisine Fanch Delanoë et le propriétaire et directeur de l’enseigne Guill Kaempff ont encore d’autres projets de développement. (Photo: Romain Gamba/Maison Moderne)

Le chef de cuisine Fanch Delanoë et le propriétaire et directeur de l’enseigne Guill Kaempff ont encore d’autres projets de développement. (Photo: Romain Gamba/Maison Moderne)

Le pâtissier-traiteur Kaempff-Kohler vient d’ouvrir son troisième point de vente sur le plateau du Kirchberg, avec une nouvelle gamme de spécialités axée sur une clientèle active à la recherche d’un lunch gourmand.

Après la Ville Haute et son hub de Niederanven, Kampff-Kohler s’installe désormais au Kirchberg avec une toute nouvelle boutique en activité depuis la fin du mois d’avril au pôle d’échange Serra. Dans cet espace lumineux de 180m2, la gamme sucrée et salée de la maison s’expose avec une trentaine de nouvelles recettes développées spécialement pour l’occasion.

«Au total notre nouvelle gamme compte 32 variétés froides et 24 chaudes, hors desserts et plats végétariens», explique Fanch Delanoë, chef de cuisine. Parmi les nouveautés citons l’introduction de kramic rolls, les petits frères du célèbre lobster roll déclinés ici avec une farce tantôt au crabe, tantôt à la crevette.

La salle compte une quarantaine de places assises et la terrasse plein Sud d’une trentaine de sièges est attendue pour le mois de juin prochain.

De larges baies vitrées agrémentent le nouveau point de vente. (Photo: Romain Gamba/Maison Moderne)

1 / 3

L’accent est porté sur les plats et repas à emporter ou à consommer sur place à destination des salariés du quartier qui souhaitent se restaurer rapidement. (Photo: Romain Gamba/Maison Moderne)

2 / 3

Les produits de bouche tiennent aussi leur place dans les linéaires avec une offre d’articles cadeaux. (Photo: Romain Gamba / Maison Moderne)

3 / 3

Lunchs, convenance et cadeaux

L’accent est clairement porté sur la vente de snacks et lunchs à destination des salariés actifs dans le quartier. Celui-ci est en pleine phase de développement puisque le pôle d’échange Serra situé entre l’arrêt de tram Luxexpo et le parking Gernsback sera officiellement inauguré ce vendredi après-midi.

Non seulement les lieux bénéficient du flux de voyageurs, hub multimodal oblige, mais en plus ils accueillent pas mal de salariés des entreprises voisines comme BGL BNP Paribas ou encore State Street Luxembourg.

L’offre comporte aussi des achats cadeaux en épicerie fine comme des condiments, des biscuits, des fines bulles mais aussi les thés TWG pour lesquels l’enseigne dispose de l’exclusivité pour le Luxembourg.

Nous voulons avant tout pénétrer davantage le segment de la vente à emporter et cibler une clientèle d’actifs.
Guill Kaempff

Guill Kaempff,  Propriétaire et directeur,  Kaempff-Kohler

«Avec ce nouveau point de vente, nous voulons avant tout pénétrer davantage le segment de la vente à emporter et cibler une clientèle d’actifs», résume Guill Kaempff, propriétaire et directeur de l’enseigne fondée par son grand-père voici un siècle.

Un hôtel et un autre point de vente dans le pipeline

Au départ de la pâtisserie, l’enseigne s’est développée en 1950 sur la branche traiteur. Celle-ci a vu son activité freinée par la pandémie de Covid-19 mais l’entrepreneur espère conjuguer cela uniquement au passé.

Il a en tout cas investi 500.000 euros pour ce nouveau point de vente et ne compte pas s’arrêter là. «Nous avons ce projet de construire un hôtel de 12 chambres au-dessus de notre boutique du centre-ville, avec vue sur la place Guillaume», avance Guill Kaempff qui attend l’autorisation de bâtir et ambitionne de démarrer les travaux à l’automne prochain.

«Nous avons un autre projet en discussion avec un promoteur immobilier au quartier de la Gare mais il faudra patienter au moins jusqu’en 2023», ajoute notre interlocuteur. Résolument, sa faim de croissance n’est pas prête de se tarir.