POLITIQUE & INSTITUTIONS — Monde

Revue de presse

Julian Assange accusé d’espionnage



232166.jpg

Julian Assange a été arrêté à Londres, jeudi dernier. (Photo: Shutterstock)

Le fondateur de WikiLeaks, qui a été arrêté jeudi, aurait tenté de fonder un «centre d’espionnage» dans l’ambassade équatorienne de Londres, selon le président Moreno.

Dans une interview accordée dimanche au quotidien britannique The Guardian , le président de l’Équateur, Lenín Moreno, explique sa décision de retirer l’asile au fondateur de WikiLeaks – arrêté jeudi dernier – car il aurait tenté de créer un «centre d’espionnage» dans l’ambassade d’Équateur à Londres.

«Nous ne pouvons pas permettre à notre maison, la maison qui a ouvert ses portes, de devenir un centre d’espionnage», estime Lenín Moreno, qui justifie sa décision, qui «n’est pas arbitraire», mais «repose sur le droit international».