POLITIQUE & INSTITUTIONS — Europe

vaccination

Johnson & Johnson: plus d’avantages que de risques



L’EMA donne son feu vert au vaccin Johnson & Johnson, mais souhaite tout de même que la formation de caillots sanguins figure parmi les rares effets secondaires. (Photo: Shutterstock)

L’EMA donne son feu vert au vaccin Johnson & Johnson, mais souhaite tout de même que la formation de caillots sanguins figure parmi les rares effets secondaires. (Photo: Shutterstock)

L’Agence européenne du médicament a rendu un avis favorable quant à l’utilisation du vaccin de la firme Johnson & Johnson contre le Covid-19. Son déploiement avait été retardé suite à quelques cas rares d’effets secondaires.

L’avis de l’Agence européenne du médicament (EMA) quant à la sécurité d’utilisation du vaccin contre le Covid-19 de la firme Johnson & Johnson était très attendu. Plusieurs pays, dont le Luxembourg, comptent en effet sur ce vaccin unidose , facile à conserver, pour accélérer leur campagne nationale.

Alors que l’apparition de quelques effets secondaires rares avait poussé la firme pharmaceutique à en retarder le déploiement, l’EMA estime que la balance bénéfices/risques reste favorable à une utilisation. Néanmoins, l’Agence considère que la formation de caillots sanguins devrait figurer parmi la liste des effets secondaires rares.

Au Luxembourg, il avait été décidé de poursuivre les injections de ce vaccin , même en l’attente de la position de l’EMA. Le pays avait été livré dans un premier temps à hauteur de 2.400 doses.

Après l’Europe, c’est le régulateur américain qui pourrait, dès vendredi, à nouveau autoriser le vaccin Johnson & Johnson aux États-Unis.