POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

Débat public

La jeunesse, les leaders d’aujourd’hui



Jana Degrott, ambassadrice du Luxembourg auprès de One Young World. (Photo: Andrés Lejona/Maison Moderne)

Jana Degrott, ambassadrice du Luxembourg auprès de One Young World. (Photo: Andrés Lejona/Maison Moderne)

Les jeunes entendent souvent qu’ils sont les leaders d’aujourd’hui et, de demain, et pourtant, nous ne le sommes pas. En effet, 51% de la population mondiale a moins de 30 ans, pourtant la majorité des décideurs ont une ou deux générations d’écart.

Les jeunes peuvent être une force créative, une source dynamique d’innovations, et ils ont sans aucun doute, au cours de l’histoire, participé, contribué et même catalysé des changements importants dans les systèmes politiques tout en contribuant au quotidien à la maintenance de la paix sur ce continent. Les opinions des jeunes ne sont encore trop souvent pas prises au sérieux, et ceci au nom de la «prétention de savoir ce qui est mieux» pour eux.

Certes, il faut protéger nos jeunes, mais nous ne pouvons pas promouvoir le déni et le rejet de leurs opinions parce que nous estimons que les enjeux sont trop complexes pour qu’ils puissent les comprendre. Il s’agit sans doute d’un fait non négligeable que, dans l’histoire de l’humanité, cette nouvelle génération, notamment la génération Z s’avère être très active et engagée sur les réseaux sociaux, à l’aise avec les nouveaux types de médias et éduquée aux nouvelles problématiques sociétales. De plus en plus de jeunes ne restent plus les bras croisés, ils s’engagent et manifestent leur mécontentement s’il le faut, comme nous avons pu le voir avec le mouvement récent de Fridays for Future.

Personnellement, j’ai toujours fermement cru à l’importance de la parole des jeunes dans le développement d’un pays en tant que futurs dirigeants et décideurs. C’est d’ailleurs la raison principale pour laquelle je milite, depuis l’âge de 16 ans, en faveur d’une meilleure participation des jeunes aux processus de décision politique, ceci au niveau national et européen. Ces dernières années j’ai œuvré comme une des représentantes des jeunes vivant au Grand- Duché du Luxembourg, ainsi j’ai participé à plusieurs conférences à l’étranger afin de représenter les intérêts des jeunes luxembourgeois.

Aujourd’hui, j’ai l’immense honneur d’être nommée en tant que première ambassadrice du Luxembourg auprès de One Young World, surnommé Le Forum de Davos des Jeunes. One Young World est une communauté de jeunes leaders de tous les pays du monde, venant de tous les secteurs. Les ambassadeurs sont choisis après un long processus de sélection, ils sont notamment jugés pour leur potentiel de leadership et leur préoccupation par les enjeux mondiaux.

Dans la plupart des cas, les ambassadeurs se font recommander par des leaders influents du monde des affaires, de la politique et de l’humanitaire, tels que Paul Polman, Justin Trudeau, Meghan Markle et le professeur Muhammad Yunus. One Young World s’associe à plus de 190 entreprises mondiales, ONG et établissements d’enseignement. Parmi les entreprises qui soutiennent One Young World on retrouve Audi, VISA, BNP Paribas, Chanel, Citigroup, Johnson & Johnson, Deloitte, Facebook, pour n’en citer que quelques-unes.

Je me réjouis de participer au prochain sommet de One Young World qui se tiendra à Munich du 22-25 juillet 2021. Je vois ma participation à ce sommet comme un atout majeur pour faire mes premiers pas dans l’entrepreneuriat social au Luxembourg, mais également pour montrer la voie aux plus jeunes, inspirer et accompagner d’autres personnes, qui, comme moi, souhaite s’engager et faire la différence.

Cet article a été rédigé pour l’ édition magazine de Paperjam du mois de juillet qui est parue le 23 juin 2021.

Le contenu du magazine est produit en exclusivité pour le magazine, il est publié sur le site pour contribuer aux archives complètes de Paperjam.

Cliquez sur ce lien pour vous abonner au magazine.

Votre entreprise est membre du Paperjam Club? Vous pouvez demander un abonnement à votre nom. Dites-le-nous via [email protected]