COMMUNAUTÉS & EXPERTISES — Communication

Parution

Jean-Paul Olinger et la compétitivité durable en une de Paperjam



Jean-Paul Olinger, directeur de l’Union des entreprises luxembourgeoises, est en une du Paperjam de mai. (Illustration: Maison Moderne)

Jean-Paul Olinger, directeur de l’Union des entreprises luxembourgeoises, est en une du Paperjam de mai. (Illustration: Maison Moderne)

Le directeur de l’Union des entreprises luxembourgeoises (UEL), Jean-Paul Olinger, occupe la une du numéro de mai de Paperjam, disponible en kiosque dès ce 27 avril. L’occasion d’évoquer la compétitivité indispensable pour maintenir l’État social fort et envisager la double transition, digitale et environnementale.

La «tripartite énergie» a permis d’accoucher, le 31 mars, d’un accord pour aider les personnes physiques et les entreprises les plus durement touchées par la hausse des coûts, énergie en tête.

Durant une Conversation publiée dans le numéro daté de mai 2022 de Paperjam, le directeur de l’UEL, Jean-Paul Olinger, revient sur cette tripartite importante pour le dialogue social et, au-delà, sur les enjeux majeurs auxquels seront confrontées les entreprises dans un avenir où la crise climatique et la transformation digitale occuperont leur quotidien.

Les talents sont durables quand ils sont pérennes, évolutifs et engagés pour la transition vers le développement durable.
Jean-Paul Olinger

Jean-Paul Olinger,  directeur,  Union des entreprises luxembourgeoises

Et pour parvenir à se frayer un chemin entre ces lames de fond, le directeur de l’UEL souligne l’importance d’attirer et de retenir des «talents durables», qu’il faut par ailleurs former sur place: «Les talents sont durables quand ils sont pérennes, évolutifs et engagés pour la transition vers le développement durable.»

«Je pense au talent individuel des dirigeants, des salariés et des indépendants, mais aussi au talent collectif des entreprises créant la richesse de demain. Et, bien sûr, à notre talent d’équipe, entre organisations privées et publiques, si spécifique au Luxembourg, en matière de partenariats public-privé», résume Jean-Paul Olinger.

Interview avec Jean-Paul Olinger, directeur de l’UEL. (Illustration: Maison Moderne)

1 / 6

Octavie Dexant, la nouvelle CEO d’AXA Luxembourg, parle de ses priorités et du climat. (Illustration: Maison Moderne)

2 / 6

Dominique Colaianni sur les 30 ans du restaurant La Mirabelle. (Illustration: Maison Moderne)

3 / 6

Julie Conrad, graphiste et designer, raconte ses deux métiers. (Illustration: Maison Moderne)

4 / 6

Neuf duos de frères et sœurs qui dirigent leur entreprise familiale. (Illustration: Maison Moderne)

5 / 6

Le dossier «Enjeux» de ce numéro est consacré au business des montres. (Illustration: Maison Moderne)

6 / 6

Assurances, climat, restauration & création

Paperjam vous propose plusieurs autres conversations avec des décideurs et acteurs dans leur propre secteur:

–  Octavie Dexant , la nouvelle CEO d’AXA Luxembourg, sur les priorités de l’assureur et son approche de la crise climatique;

– Thomas Gibon, chercheur au List, sur la feuille de route qui doit permettre au pays de réduire son empreinte carbone, puis d’atteindre la neutralité climatique;

– L’avocate Marie-Paule Gillen sur l’adaptation nécessaire du droit bancaire et financier au regard de l’évolution technologique;

– Le restaurateur et entrepreneur Dominique Colaianni sur les 30 ans du restaurant La Mirabelle, qui a donné naissance au groupe Espaces Saveurs;

– La graphiste et designer Julie Conrad sur l’approche de son métier avec une double casquette;

– L’artiste Edsun sur son parcours singulier et la présentation de son travail d’un an de résidence à la Rockhal, le 6 mai prochain.

Les montres, un marché aux multiples ressorts

À noter que le dossier «Enjeux» de ce numéro est consacré au business des montres, un marché qui ne manque pas de ressorts au vu du nombre de nouveaux modèles mis sur le marché chaque année.

Des modèles prestigieux, bijoux de savoir-faire aux modèles «connectés», du marché primaire au marché de seconde main, des boutiques multimarques à la vente en ligne, le marché représente de nombreuses opportunités pour les commerçants locaux.

Quant au portfolio photo, il présente des «collègues de sang», neuf duos de frères et sœurs qui dirigent leur entreprise familiale.

À découvrir, entre autres, dans cette édition.

L’édition de mai du magazine Paperjam sera disponible le 27 avril, accompagnée  du supplément Fonds d’investissement .

Vous pouvez vous abonner au magazine papier sur  l’e-shop de Maison Moderne  ou le retrouver en kiosque.

Votre actualité et vos témoignages nous intéressent:

– Pour partager une actualité:  [email protected]

– Pour partager un témoignage:  [email protected]

– Pour contacter notre régie publicitaire:  [email protected]