ENTREPRISES & STRATÉGIES — Artisanat

Horlogerie

Jean-Claude Biver va lancer ses propres montres



Jean-Claude Biver avait mis un terme à sa carrière en décembre 2019, après cinq années passées à la tête de la division Horlogerie du géant du luxe LVMH. (Photo: Miguel Bueno/Hublot) 

Jean-Claude Biver avait mis un terme à sa carrière en décembre 2019, après cinq années passées à la tête de la division Horlogerie du géant du luxe LVMH. (Photo: Miguel Bueno/Hublot) 

Le Luxembourgeois Jean-Claude Biver va faire son retour sur le marché de l’horlogerie en créant sa propre marque. Âgé de 73 ans, l’infatigable entrepreneur ambitionne, avec ce projet, de transmettre son savoir-faire.

Après deux années de retraite , Jean-Claude Biver a décidé de revenir sur la scène horlogère en lançant sa propre marque de montres. «À la retraite, on peut mettre une fonction, mais pas une passion», a argumenté le Luxembourgeois vendredi dernier sur les ondes de la radio suisse La Première .

Âgé de 73 ans, celui qui a racheté la marque Blancpain en 1982 avant de prendre la direction Marketing & produits d’Omega puis de reprendre l’emblématique maison Hublot, a également présidé la division Horlogerie de LVMH entre 2014 et 2019.

Je suis en pleine renaissance et j’ai envie de recommencer.

Jean-Claude Biver,  entrepreneur

Avec sa marque JC Biver, l’entrepreneur entend rester sur le segment de l’horlogerie de luxe avec un produit exclusif et une démarche de transmission du savoir-faire. «J’aimerais que l’âge moyen dans cette société soit de 30-35 ans, et qu’il y ait toute une équipe de jeunes, des accords avec des écoles d’horlogerie», a-t-il détaillé.

Le Luxembourgeois recherche actuellement un local, du personnel et un constructeur pour fabriquer les mouvements de ses nouvelles montres. Sur les ondes de la radio helvète, il a confié avoir passé trois mois à l’hôpital l’automne dernier suite à une chute à vélo. «Je suis en pleine renaissance et j’ai envie de recommencer», a-t-il ajouté.