ENTREPRISES & STRATÉGIES — Industrie

Énergie

Jan De Nul se lance dans le photovoltaïque flottant



255679.jpg

Les partenaires du consortium se revendiquent comme étant les premiers en Belgique à explorer cette technologie d’énergie photovoltaïque offshore. (Photo: Shutterstock)

Le groupe maritime belge, basé à Luxembourg, a annoncé ce jeudi 18 juillet le lancement d’un projet dans le domaine de la technologie solaire flottante en mer, au sein d’un consortium regroupant également Tractebel, Deme, Soltech et l’université de Gand.

«Les panneaux solaires flottants en haute mer bientôt une réalité», selon Jan De Nul. Le groupe maritime belge, dont le siège social est situé à Capellen, a annoncé ce jeudi 18 juillet le lancement d’un projet dans le domaine de la technologie solaire flottante en mer, au sein d’un consortium regroupant également Tractebel, Deme, Soltech et l’université de Gand.

«Avec la baisse continue des coûts du photovoltaïque, l’évolution vers les applications offshore en haute mer est la suite logique du développement du photovoltaïque tout d’abord en eaux douces dans des lacs et sur des barrages et du développement d’applications offshore, ensuite pour résister à des vagues de taille modérée dans des lagunes ou tout autre environnement abrité», ajoute le communiqué du groupe.

Des parcs de panneaux solaires en mer du Nord

Le consortium, dirigé par Tractebel, a été créé dans le cadre du «Cluster bleu» de la Flandre et bénéficie du soutien de la Vlaio (Agence flamande pour l’innovation par la science et la technologie). Le budget de cette initiative est d’environ deux millions d’euros, provenant des entreprises et de fonds publics. Le consortium entend développer de nouveaux concepts et mener des tests en laboratoire ainsi qu’en conditions réelles, premières étapes avant la commercialisation de cette technologie.

Les partenaires du consortium se revendiquent comme étant les premiers en Belgique à explorer cette technologie d’énergie photovoltaïque offshore. Ils ont également pour ambition d’être les premiers à construire des parcs de panneaux solaires en mer du Nord belge, en les combinant potentiellement avec la création de parcs éoliens et/ou de l’aquaculture.