COMMUNAUTÉS & EXPERTISES — Management

Par intérim

Jacques Eischen, nouveau patron d’Editpress



Diplômé d’une maîtrise en sciences économiques de l’Université de Grenoble, il était, depuis un peu plus de 16 ans, l’administrateur délégué de Luxcontrol, jusqu’en mars dernier.  (Photo: Nader Ghavami/Maison Moderne)

Diplômé d’une maîtrise en sciences économiques de l’Université de Grenoble, il était, depuis un peu plus de 16 ans, l’administrateur délégué de Luxcontrol, jusqu’en mars dernier. (Photo: Nader Ghavami/Maison Moderne)

Les actionnaires d’Editpress ont nommé Jacques Eischen administrateur délégué par intérim du groupe de presse fondé en 1913.

Comme annoncé dans nos colonnes et celles du Land , Jacques Eischen a été nommé administrateur délégué par intérim du groupe de presse Editpress.

C’est la principale décision des actionnaires d’Editpress, réunis lors d’une assemblée générale ordinaire vendredi dernier. Après le départ de Jean-Lou Siweck à la direction de la radio 100,7 , l’éditeur du Tageblatt, du Quotidien (en collaboration avec le Républicain Lorrain) et de la Revue se devait de trouver une nouvelle personnalité pour tenir les rênes du groupe fondé en 1913.

Jacques Eischen a réservé ses premiers mots au Tageblatt en assurant qu’«aucun changement structurel majeur ne sera effectué» sous sa direction. Toujours selon nos confrères, le nouvel homme fort d’Editpress souhaite avant toute chose assurer une bonne ambiance de travail et une bonne communication interne. «Ma porte est ouverte à tout le monde», a-t-il déclaré.

Diplômé d’une maîtrise en sciences économiques de l’Université de Grenoble, il était, depuis un peu plus de 16 ans, l’administrateur délégué de Luxcontrol, jusqu’en mars dernier.