PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS — Marchés financiers

ACQUISITION

Volkswagen Payments SA a séduit J.P. Morgan



J.P. Morgan va racheter près de 75% des activités de paiement de Volkswagen pour un montant non divulgué. (Photo: Shutterstock)

J.P. Morgan va racheter près de 75% des activités de paiement de Volkswagen pour un montant non divulgué. (Photo: Shutterstock)

La banque d’investissement J.P. Morgan, dont le siège est à New York, a annoncé le 8 septembre son intention d’acquérir une participation majoritaire dans Volkswagen Payments SA, filiale à 100% de Volkswagen Financial Services basée au Luxembourg.

L’annonce a été faite mercredi: la banque d’investissement J.P. Morgan achètera près de 75% des activités de paiement de Volkswagen pour un montant non divulgué, dans le cadre de l’accord qui devrait être finalisé au premier semestre 2022, sous réserve des approbations réglementaires.

L’entreprise basée à Strassen, Volkswagen Payments SA, exploite une plateforme de paiement conçue pour l’industrie automobile et couvre les paiements pour l’achat initial et la location, les paiements à bord du véhicule, le ravitaillement et la recharge des véhicules électriques, le stationnement et les services par abonnement tels que l’assurance du véhicule. Elle permet aussi aux clients de payer des contraventions de stationnement, de covoiturage, d’électricité, de carburant ou de péage.

«Nous prévoyons de nous appuyer sur les bases innovantes de Volkswagen Financial Services sur la plateforme existante et d’appliquer l’échelle mondiale de notre expertise en matière de paiements pour répondre aux attentes changeantes des clients dans le domaine automobile et au-delà», a déclaré Shahrokh Moinian, responsable EMEA des paiements de gros chez J.P. Morgan.

«Avec ses nombreuses années d’expérience bancaire et sa présence sur le marché mondial, J.P. Morgan est le partenaire idéal pour Volkswagen Payments SA pour mettre en œuvre les exigences des marques du groupe Volkswagen en matière de solutions de paiement automobile personnalisées dans le monde entier», a ajouté le Dr Christian Dahlheim, head of Volkswagen Group Sales.

4 milliards de dollars pour les paiements embarqués en 2021

Suite à un intérêt croissant pour une expérience de paiement numérique transparente dans divers secteurs et industries, J.P. Morgan prévoit une opportunité significative de croissance mondiale, les paiements embarqués à eux seuls devant atteindre 4 milliards de dollars en 2021.

L’accord lui-même devrait élargir à la fois les capacités de paiement numérique de la banque et voir la plateforme se développer et devenir plus accessible à l’ensemble de l’industrie automobile. À long terme, une expansion vers de nouveaux marchés et industries en dehors du secteur automobile est envisagée.

«J.P. Morgan s’attend à ce que le véhicule connecté, l’expérience de paiement numérique et les services de paiement personnalisés deviennent tous des caractéristiques essentielles des modèles commerciaux à l’avenir», révèle encore le communiqué.

Toujours au Luxembourg

La filiale continuera à opérer au Luxembourg, où J.P. Morgan a «une belle histoire d’assistance à ses clients depuis plus de 45 ans», et la plateforme s’intégrera à l’activité de paiements de gros de J.P. Morgan.

Volkswagen Financial Services restera actionnaire avec environ 25% du capital, et la plateforme continuera de faciliter les paiements sur l’ensemble du réseau Volkswagen pour soutenir toutes les marques du groupe Volkswagen dans le monde.

Volkswagen Payments SA a été fondée en 2017 et opère dans 32 pays. J.P. Morgan travaille avec des clients dans plus de 100 pays et rapporte 32,1 billions de dollars d’actifs en conservation et 722 milliards de dollars de dépôts.

Cet article a été écrit pour  Delano , traduit et édité pour Paperjam.