POLITIQUE & INSTITUTIONS — Europe

Pandémie

L’Italie et l’Espagne vers un confinement prolongé



17.669 personnes sont mortes du Covid-19 en Italie. Plus de 139.000 sont infectées. Le Premier ministre, Giuseppe Conte, veut prolonger le confinement en vigueur jusqu’au 13 avril de deux semaines supplémentaires. (Photo: Shutterstock)

17.669 personnes sont mortes du Covid-19 en Italie. Plus de 139.000 sont infectées. Le Premier ministre, Giuseppe Conte, veut prolonger le confinement en vigueur jusqu’au 13 avril de deux semaines supplémentaires. (Photo: Shutterstock)

La courbe des nouveaux cas repartant à la hausse, l’Italie et l’Espagne s’orientent vers une prolongation des mesures de confinement, laissant augurer une période difficile sur le plan économique.

L’Espagne déplore 683 morts du Covid-19 en 24 heures. Le chiffre est en repli après deux jours d’affilée de hausse. 15.238 personnes ont succombé à la maladie, ce qui en fait un des pays les plus endeuillés du monde. Un bilan qui est toutefois de plus en plus sujet à controverse,  indique Le Soir .

Néanmoins, la hausse du nouveau nombre de cas d’infection en Espagne va entraîner le Premier ministre Pedro Sánchez à demander au Parlement, ce jeudi, l’extension du confinement jusqu’au 25 avril. Plus de 152.000 personnes sont infectées en Espagne.

Même démarche en Italie. Son homologue, Giuseppe Conte, veut prolonger le confinement en vigueur jusqu’au 13 avril de deux semaines supplémentaires, indique Bloomberg. L’Italie comptait, mercredi, 3.836 nouvelles infections, le nombre le plus élevé en trois jours. 17.669 personnes sont mortes du Covid-19 en Italie. Plus de 139.000 sont infectées.

Avec 4.974 cas de contamination et 246 décès supplémentaires en une journée, l’Allemagne a, quant à elle, enregistré son plus mauvais bilan en cinq jours, selon les données de la Johns Hopkins University . Plus de 113.000 personnes ont été contaminées, et 2.349 sont décédées en Allemagne.

La France va aussi prolonger ses mesures de confinement au-delà du 15 avril.