COMMUNAUTÉS & EXPERTISES — Expertises

THOUGHT LEADERSHIP

Investir dans la Communication Innovante



231363.jpg

Sumant Wahi Fonds Fidelity Fund - Global Communications Fund

Les «FANG», quel positionnement aujourd’hui?
 Sumant Wahi, gérant du Fonds Fidelity Fund - Global Communications Fund, aborde les problématiques et les opportunités que rencontrent actuellement les FANG (Facebook, Apple, Netflix, Google) dans un contexte d’incertitudes tant politiques, qu'économiques et réglementaires.

Les multiples actuels reflètent des inquiétudes sur la question réglementaire

Au cours des six derniers mois, les multiples de valorisation anticipée ont fléchi dans un contexte d'incertitudes politiques et économiques, mais surtout réglementaires. Cette analyse suggère que le marché intègre désormais la plupart des risques réglementaires et qu’il les surcompense dans certains cas, conduisant à une baisse des multiples anticipés, alors même que les perspectives de bénéfices restent solides.

231273.png

Les amendes lèvent les incertitudes et n’auront pas d’impact compte tenu de la taille de ces entreprises

Les sociétés FANG ont récemment été passées au crible du fait d'inquiétudes portant sur l’utilisation des données. En conséquence, plusieurs autorités réglementaires leur ont infligé un certain nombre d'amendes. Toutefois, l'amende la plus élevée anticipée par les experts juridiques s'élèverait à environ 1 milliard de dollars, montant assez faible par rapport à la valeur d'entreprise des sociétés concernées. Maintenant que ce montant a été dévoilé, cela lève enfin une partie de l'incertitude portant sur la valeur des FANG. Cela permet donc aux investisseurs de se concentrer sur la valeur réelle de leurs activités sous-jacentes.

La réglementation semble jouer en faveur des géants de la technologie

Dans l'ensemble, les observateurs du secteur semblent convenir que le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) de l'Union Européenne a en fait renforcé les barrières à l'entrée, donnant encore plus de pouvoir à Facebook et Google. Le coût lié à la mise en conformité à ces règles n'a de sens que si une activité repose sur des données privées. Les activités publicitaires de Google et Facebook reposent sur les données de l’utilisateur. Pour ces sociétés, se conformer aux règles du RGPD est techniquement plus facile que pour un annonceur (par exemple, une société de produits grand public) dont les systèmes technologiques ne sont pas conçus autour des informations de l'utilisateur.

Tout démembrement n’est pas forcément mauvais

Dernièrement, les investisseurs ont été particulièrement inquiets du fait que les grandes sociétés technologiques sont forcées de se scinder. Bien que cela puisse priver les investisseurs d'opportunités à long terme, à plus court terme, la somme des parties des diverses activités de ces sociétés semble plus élevée que leur valorisation actuelle. Un démembrement forcé pourrait donc potentiellement créer de la valeur pour les investisseurs à court terme.

Divorce au sein du Sénat et de la Chambre des représentants: aucune nouvelle loi

Les élections présidentielles américaines et les élections régulières pour certains sièges du Sénat et de la Chambre des Représentants se tiendront en 2020. Cela ne garantit pas l’unanimité entre les membres du Sénat ou ceux de la Chambre des Représentants. Même si le « bruit » entourant les géants de la technologie devait perdurer, à moins d'assister à une «vague» soit républicaine soit démocrate, il est peu probable de voir émerger une nouvelle réglementation qui irait à l’encontre de ces sociétés.

Une régulation nécessaire

Il convient de noter que le groupe de travail de la Federal Trade Commission ne peut que mettre en œuvre la réglementation en vigueur. Il ne dispose pas de pouvoir pour imposer de nouvelles règles. Les grandes sociétés technologiques préfèrent respecter la loi que d'être traitées de «gangsters numériques». Facebook a récemment été fustigée comme tel par un rapport parlementaire britannique qui s’est appuyé sur les controverses entourant la confidentialité des données. De façon similaire, les entreprises préfèrent être qualifiées de «fiscalement efficientes» plutôt que de «fraudeurs fiscaux». Afin d'améliorer leur réputation, la plupart des géants de la technologie appellent ainsi à une certaine régulation des données privées et des comportements en ligne. Cela est bien préférable à une «auto-régulation» par laquelle ces entreprises pourraient finir par se contraindre elles-mêmes et ainsi manquer certaines opportunités. La régulation dans cette industrie clarifie le terrain de jeu et permet aux entreprises les plus efficaces de sortir gagnantes.

Les fondamentaux de ces entreprises demeurent solides

L'analyse bottom-up indique que le potentiel d'appréciation de ces valeurs individuelles reste élevé, ces dernières étant soutenues par des facteurs structurels de croissance. Chacun des FANG demeure un leader sur son marché respectif et ces sociétés continuent d'innover et d'évoluer pour maintenir une croissance durable.

FF - Global Communications Fund

Au sein de l'écosystème de recherche de Fidelity, et grâce à son double rôle de gérant et d’analyste, Sumant Wahi est un contributeur-clé et un leader des secteurs de la technologie, des médias et des télécommunications. En tant qu'investisseur, la philosophie de Sumant est d'identifier des thèmes structurels et les leaders pour chaque thème.

Il gère le fonds Fidelity Funds (FF) Global Communications Fund. Les investissements dans le fonds incluent des actions de sociétés qui fournissent du contenu et des informations par divers canaux (notamment internet et télévision), des actions de sociétés qui fournissent des services de transmission de données (mobile ou sans fil), ainsi que des services connexes de communication. La philosophie d'investissement du fonds peut être résumée par la conviction suivante: «Exploiter l’ampleur et la durée de la croissance dans une industrie où la seule constante est l'innovation.»

Au sein du fonds, il investit actuellement dans les thèmes suivants (entre autres):

• Contenu: vidéo en streaming, musique en streaming, jeux sur le cloud

• infrastructure pour services de contournement («over-the-top»)

• déréglementation des télécommunications

• numérisation des médias « hors ligne »

En savoir plus : 
 https://www.fidelity.lu/articles/analysis-and-research/2019-03-06-ff-global-communications-fund-investing-in-innovative-communication-1551865471153

Pour toute autre information, merci de contacter:

sanela.kevric@fil.com ou solene.garnavault@fil.com

 

Retrouvez l’intégralité de Thought Leadership

Ce document ne peut être reproduit ou distribué sans autorisation préalable. Fidelity fournit uniquement des informations sur ses produits et n’émet pas de recommandations d’investissement fondées sur des circonstances spécifiques, ce document ne constitue ni une offre de souscription, ni un conseil personnalisé.

Fidelity International fait référence au groupe de sociétés qui forme la structure globale de gestion de placements qui fournit l'information sur les produits et services dans les juridictions désignées à l'exception de l'Amérique du Nord. Cette information n’est pas destinée et ne peut être utilisée par des résidents aux Etats-Unis et s’adresse uniquement aux personnes qui sont domiciliées dans un pays ou territoire où la distribution des compartiments mentionnés est autorisée, ou dans lesquels cette autorisation n’est pas exigée.

Sauf cas contraire, toutes les informations communiquées sont celles de Fidelity International, et tous les points de vue exprimés sont ceux de Fidelity International. Fidelity, Fidelity International, le logo Fidelity International ainsi que le symbole F sont des marques déposées de FIL Limited. Nous vous recommandons de vous informer soigneusement avant toute décision d’investissement. Tout investissement doit se faire sur la base du prospectus/document d'information clé (DICI) pour l'investisseur et des rapports annuel et semi-annuel actuellement en vigueur, disponibles sur simple demande auprès de nos Distributeurs et de notre Centre de Service Européen à Luxembourg, FIL (Luxembourg) S.A. 2a, rue Albert Borschette BP 2174 L-1021 Luxembourg. Fidelity Funds “FF“ est une société d’investissement à capital variable (OPCVM) de droit luxembourgeois, avec différentes classes d’actions. Le présent document a été établi par FIL (Luxembourg) S.A., agréée et supervisée par la CSSF (Commission de Surveillance du Secteur Financier). 19LU0402